samedi 29 août 2015

Les avis de Marich { 117 } Outlander, tome 1 de Dania Gabaldon


Série : Outlander
Tome : 1 | Le chardon et le tartan
Auteur : Dania Gabaldon
Edition : J'ai lu
Nombre de pages : 853
Genre : Historique / Romance
Prix : 16€
Quatrième: Au cours d'une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d'un menhir. Elle s'en approche et c'est alors que l'incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743. L'Ecosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l'occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. Plongée dans un monde de violences et d'intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps. Elle connaîtra l'aventure et les périls, l'amour et la passion. Jusqu'au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu'elle aura découvert et le bonheur qu'elle a connu et qui, désormais, lui paraît si lointain...


Point +
La romance intense
La richesse du texte
L'histoire haletante, poignante et inattendue


Point -
Le début très long

Outlander me faisait déjà envie depuis quelques mois. Grâce à Lili et Emilie qui n’ont fait que dire et redire que cette saga était géniale, qu’on devait tous la lire de toute urgence ect. C’est une saga qui date des années 90 mais je n’en ai entendu parlé qu’à cause des rééditions de J’ai Lu. Bref, j’ai dévoré ce premier tome et j’ai tellement hâte de lire le tome 2 ! Je vous laisse avec la suite de ma chronique !

J’ai envie de faire cette chronique différemment que d’habitude. J’ai plus envie de l’écrire sou forme de « suivi lecture ». Bref, j’espère que cette forme vous plaira. Le roman débute donc sur Claire et son mari, en 1945. Claire est une jeune infirmière qui a passé la guerre dans des hopitaux et son mari est prof d’histoire. Ils ne se sont pas vu depuis près de 5 ans et ils ont donc organisé une seconde lune de miel pour se retrouver. Je ne vous le cache pas, le début est très long et m’a ennuyée. On avait des pages et des pages de descriptions sur des scènes qui ne m’intéressaient pas. Je compris seulement après que c’est une question d’habitude. En effet, je trouvais le roman trop fourni, avec trop de détail et pas assez d’actions. Je me suis ensuite demandée ce que trouvaient les autres lecteurs à ce livre ennuyeux. Eh bien, je me enfoncé le doigt dans l’œil jusqu’au coup !  On apprend à connaître Claire et son mari, petit à petit. L’auteur nous dévoile un minuscule morceau du caractère de notre chère Claire. J’avais plus l’impression que l’auteur faisait exprès de ne pas avancer l’histoire pour nous surprendre et nous infliger une attaque. D’ailleurs, je me sens ridicule, car, il y a 50 pages de longueurs, ce qui n’est rien à côté des 850 pages de cette brique. L’auteure est très subtile et elle attend un peu avant de nous captiver et de nous faire tomber dans son piège. Bref, au cours de l’énième balade ennuyante de Claire, il se passe quelque chose qui va attirer notre attention et c’est ainsi que tout s’accélère.

Il est impossible de s’ennuyer à partir de ce moment-là. Claire va donc revenir 200 ans en arrière. Elle est vraiment mal tombée, vu que c’est la guerre entre les Ecossais et les Anglais. Personnellement, je ne connais rien du tout sur l’histoire du Royaume-Unis et j’ai été très heureuse d’en apprendre un petit peu plus. En effet, on apprend beaucoup de choses sur les clans écossais, les principales batailles. Mais ce n’est pas du tout encyclopédique, pour mon plus grand bien. Le calvaire de Claire va commencer. Elle va se retrouver dans une époque qu’elle ne connaît pas, c’est assez déstabilisant, vous ne trouvez pas ? J’ai appris à connaître Claire et je l’ai adorée. Claire a une très grande bonté. Son ancien job d’infirmière va beaucoup l’aider en 1743 et ça m’a passionnée. Il y a plus que des moments historiques, il y a la médecine. Ces instants m’ont tout simplement fasciné ! Je n’aurais pas la prétention de dire que je m’y connais en médecine, mais j’ai été choquée par la débrouille de ces hommes pour certaines blessures. Claire va donc rencontrer Jamie, un jeune soldat Highlandais (je crois que ça se dit comme ça). Il y a eu des hauts et des bas, mais Jamie est mon nouveau boyfriend. Je plaisante bien sûr, mais j’ai eu un tel coup de cœur pour lui que ça va être difficile de le détrôner. Encore une fois, on voit que les personnages ont énormément de profondeur et qu’ils sont très réalistes. J’ai retrouvé les nuances de gris chez Jamie. Il n’est ni blanc, ni noir. Combien de fois où des auteurs nous ont mis des personnages toujours gentils, qui ne commettent aucune erreur ? Eh bien là, vous ne serez pas déçu. De plus, il y a toujours une note d’humour, une petite lueur dans la nuit sombre.

J’ai donc continué ma lecture, subjuguée par la fluidité apparue d’un seul coup. Concrètement, c’est un roman qui se lit très vite, même si il est très bien fourni et que c’est écrit petit. Je me suis habituée au style de l’auteur et je l’adore. Au fur et à mesure, les personnages évoluent, s’adaptent à chaque situation. J’aime voir cette évolution car ça prouve qu’il y a de la profondeur. L’histoire est palpitante et encore, le mot est faible. C’est une histoire banale du premier abord, mais qui est une pépite, un véritable déchaînement des émotions, une histoire qui est unique. Il se passe toujours quelque chose. L’auteur sait quand il faut faire trainer les choses et quand il faut qu’elles soient brèves. La romance est magnifique, bien présente. Le roman pose dessus, sans cette histoire d’amour, il n’y a pas de roman, tout simplement. Elle sera mouvementée, elle sera totalement incroyable. Il y a de multiples péripéties qui m’arracheront souvent des larmes ou l’ébauche d’un sourire. L’auteur joue avec nos émotions, elle est perfide, que voulez-vous ! J’ai adoré ce côté aventure, romance et voyage dans le temps qui est, pour moi, le combo gagnant. L’histoire est terriblement poignante, impossible à prévoir tant il y a des retournements de situations. Si vous voulez deviner quelque chose, accrochez-vous bien, car il y a environ 0 chances pour que cela se réalise. Durant 2 jours intenses, je me suis accrochée à l’histoire, avalant phrase par phrase, page par page jusqu’à en arriver à bout. C’est le genre de roman qui vous laisse à 2 heures du matin dans un état pitoyable ou encore qui va vous faire faire la danse de la joie. Je suis terrassée par ce roman, détruite, mais en même temps terriblement heureuse. J’ai refermé le livre la mort dans l’âme tout en explosant de joie face à cette fin.  Je n’ai qu’une seule envie : dévorer toute la saga en un seul coup !

Pour conclure, ce livre est un incroyable coup de cœur ! Ce roman est une véritable torture : vous allez pleurer, vous aller rire, vous allez péter des câbles et surtout vous allez adorer cette histoire. Tout dans ce livre m’a fascinée, m’a bouleversée. Des situations inextricables à l’intense romance, nous sommes servis ! Un roman historique qui vous touchera au plus profond de vous-même et un personnage masculin particulièrement attirant, que demande le peuple !

Ma note: 20/20


vendredi 28 août 2015

Un peu de blabla | Nouvelle vie, rythme du blog & Organisation

Bien le bonjour Ménestrelles!

Euh. Bref.

Voici mon état actuellement
Crying Bff animated GIF


Comme vous le savez, la rentrée est le premier septembre à 8h30 précises. Vu que j'étais en troisième, il me semble évident que je rentre en seconde.

DAMNED!

Horror Dark animated GIF

Je rentre en seconde, donc lycée, donc internat et donc pas là la semaine. C'est donc un changement RADICAL. Bon, pas tant que ça, vu que je connais des personnes, quand même :) Mais voilà, malgré tous ce que les jumelles ont pu me dire pour me rassurer, je suis inévitablement stressée à mort 
Stress Chelsea Lately animated GIFBeaucoup de choses me font peur dans cette nouvelle vie, même si j'ai terriblement hâte d'y être. Plus paradoxal que moi tu meurs! Ce qui me stresse le plus, c'est l'internat, les cours et le changement globalement. Je ne rentrerai plus chez moi en semaine et la moyenne baisse. Moi, qui est toujours été à cheval sur les notes, bravant les différentes question afin d'obtenir une bonne note, verra peut être sa moyenne baisser en chute libre. Bref, je me sens vraiment ridicule. HEUREUSEMENT, il y a des trucs cools qui me font trépigner:

- La liberté!

Animal Summer animated GIF

- L'argent de poche ( Dieu soit béni ) et donc plus de livres!

Swag Money animated GIF

- Je suis une férue de développement. Développer est ma vie et c'est à bras ouverts que j’accueille les dissertations ( oui je suis timbrée ) 

- Les gens que je quitte avec grand plaisir

Frozen Fuck animated GIF

Bon, tout ça pour dire que je commencerai une nouvelle vie mardi prochain et je suis aussi terrifiée que euphorique.

Bon, quand on tiens un blog littéraire et qu'on ne rentre chez soit que deux jours par semaine, il faut être une machine pour réussir à le tenir. Du coup, je vais sûrement réduire les articles. Il n'y aura plus d'articles tous les jours, c'est tout bonnement impossible si je veux qu'ils soient un minimum travaillés. Je compte consacrer 3-4 heures de mon temps sur le blog par semaine. Donc, si je dois rédiger des chroniques + articles + visiter la blogo, ça va être chaud patate. Et vu que je n'ai aucune idée de comment se passe les cours ou les devoirs, je verrais. Ce qui est sûr, c'est que les chroniques seront à jour. Quitte à écrire 2 articles par semaines, autant que ce soit des chroniques. J'essaierai également de faire un C'est lundi-que lisez-vous ainsi qu'un IMM par semaine. Et si j'ai le temps, pourquoi pas combler les trous avec un tag. Bref, c'est encore très aléatoire et je ne vous promet rien. Ne soyez pas étonné si il n'y aucun article en une semaine, par exemple :) Ce n'est pas que je vous aime pas hein, mais si je veux faire autre chose qu'écrire des articles, je le ferais, point barre. Mais, pour essayer d'être un minimum présente toutes les semaines, je pense bosser sur le blog en semaine, SI j'ai le temps, mais mes copines les jumelles m'ont dit qu'il y a du travail, mais rien qui me prendra 23h/24. Du coup, je pense écrire mes chroniques pour la première fois sur papier. J'écrivais déjà depuis quelque temps sur mon carnet dans lequel j'écrivais les grandes lignes. Mais, ça me soûle un peu, donc, changer de format devrais me motiver. C'était une très bonne organisation, mais c'est seulement le changement qui arrive à me motiver. Pour aller plus vite, je vais donc écrire mes chroniques en entier, ce qui me permettra d'encore mieux les retravailler. Je ne sais pas si ce sera concluant, mais qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas!

Voilà un peu tout ce que je voulais vous dire. J'ai voulu tenter quelques gifs, vu que moi-même j'adore lire des articles avec des gifs, je me suis dis que ça serai sympa :). J'espère que ce petit article vous aura plu et je pense vous refaire un article dans un mois pour vous parler un peu de mon intégration, de l'internat et des cours :)

Je vous embrasse très fort!

Marich

jeudi 27 août 2015

Les avis de Marich { 116 } Charley Davidson, tome 3 de Darynda Jones


Série : Charley Davidson
Tome : 3 | Troisième tombe tout droit
Auteur : Darynda Jones
Edition : Milady
Nombre de pages : 413
GenreBit-lit
Quatrième: SPOILER TOME 1 ET 2
Détective privé paranormal. Sinistre faucheuse extraordinaire. Peu importe. Charley Davidson est de retour ! Et elle boit de grandes quantités de café pour rester éveillée, parce que chaque fois elle ferme les yeux, elle le voit : Reyes Farrow, le mi-humain, mi-mannequin fils de Satan. D’accord, elle a fait emprisonner Reyes pour toute l'éternité. Mais comment est-elle censée résoudre un cas de personnes disparues, traiter avec un médecin à l’ego sur-dimensionné, calmer son père grincheux, et attraper un gang de motards déterminé à assassiner, quand le fils du diable ne veut tout simplement pas renoncer à son plan de séduction... et de vengeance?

Point +
L'intrigue passionnante
La relation entre les personnages
La fin totalement incroyable

Point -
L'absence de personnages phares

J’avais beaucoup de réticences en commençant ce tome 3. Comme vous le savez, le tome 2 m’avait beaucoup déçue et je n’avais pas vraiment retenu ce qu’il s’était passé alors que le tome 1 était un coup de cœur. Passons. A ma grande surprise, j’ai seulement mis 2 jours pour lire ce tome et il m’a passionné ! Bref, je vous laisse avec ma chronique !

Je vais commencer par l’intrigue en elle-même. Depuis que Charley a entravé Reyes, ces nuits sont envahis pour celui-ci. Elle en ressort totalement épuisée et dormir la fatigue plus qu’autre chose. Voici donc notre Charley, avec sa vie qui tient à une tasse de café, qui n’a pas dormis depuis près de 10 jours. A chaque instant, elle peut s’endormir et avoir un acte sulfureux avec notre cher fils de Satan. C’était sans compter l’apparition d’un mystérieux docteur qui clame à tous les coins que sa femme a disparue. Bref, c’est une intrigue passionnante et elle me donne l’eau à la bouche alors que je l’ai déjà lu (allez comprendre). Bref, on retrouve donc notre chère Charley. Même si elle tombe de sommeil (elle m’étonnera toujours), elle n’en reste pas moins super attachante, même si, à ce stade, on ne peut pas parler d’attachement, mais plutôt d’amour pur (oui je vais loin, mais c’est que je ressens, bien que je ne sois pas gay). Elle a garde toujours son humour totalement hilarant et j’ai même l’impression qu’il est plus présent que d’habitude. Je me suis tellement attachée à Charley qu’il m’est impossible de ne pas penser à elle en une semaine. C’est aujourd’hui une de mes sagas préférées, et Charley y est pour quelque chose, croyez-moi ! Bref, elle est encore une fois exceptionnelle et je vous assure que vous ne serez pas déçue ! On retrouve également Cookie, toujours aussi présente et attachante. Elle a également beaucoup d’humour, à moi qu’elle soit toujours dans des situations périlleuses et à mourir de rire. Bref, j’ai été heureuse de la retrouver.

Pour continuer, on ne voit pas souvent Reyes, mais, ce coup si, ça ne m’a pas vraiment dérangée.  Dans le second tome, j’étais presque atterrée par le manque de ce beau gosse terriblement sexy de la mort qui tue. C’était tout simplement inconcevable. Et pourtant, là, ça ne m’a pas dérangée. Je suis contradictoire, ou tout simplement folle à lier, mais il ne m’a pas manqué tellement que ça. J’ai l’impression qu’il passe de plus en plus au second plan et, d’un côté, ça me dérange. Dans le tome 1, il était omniprésent. Dans le tome 2, il ne faisait plus tellement d’apparition et dans ce tome, même chose. Damned ! Bref, j’espère que de ce côté-là, le tome 4 sera mieux que celui-ci. Mais, j’aime de plus en plus Garett. Je l’ai vu nettement évoluer. On est passé à l’ennemi juré de Charley à son meilleur ami, avec Cookie, bien évidemment. Il est toujours autant présent et c’est un régal de le croiser dans la plupart des scènes. On sent que Charley est très attaché à lui et Garett l’est également. C’est une belle amitié et, comme quoi, les miracles existent. Après, pour ce qui est du père de Charley, on doit le croiser 3 fois à tout casser, Obie également. J’espère qu’il seront plus présent dans le tome 4, car j’aimais beaucoup ce duo. Après, un truc totalement inconcevable, c’est la relation qu’entretient Charley avec sa sœur. Après la fin du tome 2, tout a changée entre elle et ça fait plaisir à voir. Cette relation est juste super et j’espère qu’elle va continuer à s’étoffer au fil des tomes. Toutes les relations entre les personnages sont très abouties, très réalistes et ont beaucoup de profondeur. C’est ce qui fait la majeure partie de l’histoire.

Je vais maintenant parler de l’intrigue et de l’histoire. Tout dans ce livre est bouleversant. Il y a toujours quelque chose qui me choque et me retourne constamment l’estomac. C’est le tome du changement, où tout bascule et où tout change. Du coup, le roman est addictif. Il y a beaucoup de cliffenger dans ce livre et l’auteur sait parfaitement doser : pas trop pour faire ensuite une overdose et assez pour que l’histoire nous tienne en haleine. Et j’ai adoré ça. J’ai retrouvé ce que j’avais perdu dans le tome 2 : la profondeur du tome 1. Charley va faire des rencontres improbable, se battre contre le monde entier, résoudre une enquête impossible tout en apprenant un peu plus sur Reyes. Bref, ce sera donc extrêmement palpitant et j’ai adoré ce sentiment de retournement de l’estomac. Malgré tous, j’ai beaucoup rigolé. Il y a toujours des scènes futiles incroyablement drôles entre les scènes horribles et totalement terrifiantes. C’est ça qui fait que le lecteur est définitivement accro. Bref, l’intrigue est passionnante, tout est passionnant. L’auteur a eu le temps de nous piétiner au moins vingt fois, de nous arracher le cœur et le remettre et de nous couper les tripes. La fin est le coup de théâtre. LE truc pour nous achever. C’est une fin qui début à plus de 50 pages de la dernière page. Elle est terriblement passionnante, extrêmement émouvante et mon pauvre petit cœur a failli s’arrêter bien des fois. C’est un excellent tome, qui nous montre que la série ne s’essouffle pas.

Pour conclure, ce livre est un coup de cœur. L’intrigue m’a passionnée ainsi que l’histoire personnelle. Les personnages sont encore une fois exceptionnels. Il y aura des rencontres improbables, des scènes à vous faire des convulsions et des situations qui vont briseront le cœur. Une saga à lire absolument ! Seul bémol, l’absence d’Obie et du père de Charley

Ma note: 20/20



mardi 25 août 2015

Les avis de Marich { 115 } Quelqu'un qu'on aime de Séverine Vidal


Titre : Quelqu'un qu'on aime
Auteur : Séverine Vidal
Edition : Sarbacane
Nombre de pages : 288
Prix : 15,50 €
Date de sortie 26 août 2015
Genre Jeunesse / Aventure
Quatrième: Matt et son grand-père Gary partent à la poursuite des souvenirs sur les routes de l'Ouest américain.

Embarquez dans un road trip pour partager les destins d'une véritable "famille de route".
Des histoires atypiques, des personnages terriblement attachants, des générations qui se croisent...

... pour un roman bouleversant.

Point +
Le road-trip
Mon perso préféré, Old Gary
L'intrigue très réaliste
Comment le sujet de l'Alzheimer est traité

Point -
/

  Je tiens d’abord à remercier les éditions Sarbacane pour cet envoi. C’est un livre qui me faisait vraiment envie, et la couverture m’inspirait. Elle est très poétique et maintenant je sais à quel point elle va avec l’histoire. Ma lecture a été sans accroche, tout simplement et j’ai adoré cette histoire. Je vous laisse avec ma chronique !

  Cette histoire est tout simplement merveilleuse. Je voudrais vraiment parler de la couverture qui est vraiment, mais vraiment sublime. Elle comble mon âme poète et rêveuse qui n’a pas arrêté d’avoir des étoiles dans les yeux durant tout le roman. C’est une de mes couvertures préférées, je pense. La couverture est la représentation de l’histoire. Le but, les rencontres, et tout ce qui va avec. Donc, je tire mon chapeau face à ce magnifique travail ! Je ne vais pas disséquer le titre, car j’ai envie que vous le découvriez vous-même, vu que j’ai adoré découvrir la signification en terminant ce petit bijou. Ce roman est un road-trip. Noooon, sans blaaaague. J’ai lu peu de road-trip, mais je dois avouer que j’aime beaucoup de genre, surtout si l’auteur le mène bien. Ce road-trip va regrouper plusieurs personnes, qui ne se connaissent même pas, mais qui vont vivre une aventure merveilleuse qui les marqueront à jamais. Nous suivons chaque personnage dans un point de vue, à tour de rôle. Avant, je détestais les points de vue (stupidité complète). Mais maintenant, c’est ce que j’adore le plus dans les histoires. Je vous laisse donc imaginer ma joie en découvrant les différents points de vue qui étaient très bien menés. Bref, à la base, nous suivons Matt et son grand-père, appelé Old Gary. Gary a une saloperie de maladie, elle s’appelle Alzheimer. En 58, Old Gary a fait toute la tournée de Pat Boone à travers tous les Etats-Unis. Matt veut faire revivre cette tournée à son grand-père pour lui faire remonter quelques souvenirs. Sauf qu’en partant, ils ne sont pas 2, ils sont 5.

  Matt est un personnage haut en couleur. On n’en apprend plus sur lui au fil des pages. Ce n’est pas mon personnage préféré, et j’ai eu beaucoup de mal à le cerner. Je ne sais toujours pas quel est son caractère et son tempérament. Matt est donc un personnage assez mystérieux, que j’ai beaucoup apprécié. Il est énigmatique et je trouve son personnage très travaillé. Pour accompagner Matt, il y a sa fille, Amber, 18 mois. Il se trouve qu’il vient seulement de faire sa connaissance, puisque que sa mère lui a caché cette grossesse. Il a donc l’opportunité de l’emmener avec lui dans ce road-trip. Amber est un personnage secondaire et je ne me suis pas vraiment attachée à elle, même si je l’ai apprécié. C’est un bébé, et ça égaie bien l’histoire, mais sans plus. Ce qui drôle, c’est qu’on voit Matt dans son rôle de père et il y a quelques scènes hilarantes, vers la fin surtout, qui m’ont fait mourir de rire. Mon personnage préféré est Old Gary, sans aucun doute. A 77 ans et toutes ses dents, il a un humour incroyable et il m’a fait penser à mon grand-père, décédé en 2012. Ils ont un peu près le même tempérament, même si Gary est un peu plus «  énergique ». Gary est pour moi le personnage le plus abouti. C’est le personnage le plus important selon moi, qui m’a bouleversée. Nous avons ensuite Luke, adolescent de 16 ans, pratiquant une modeste fugue. Son côté aventurier m’a plu. C’est un adolescent qui cache un gros secret et en souffre constamment. Il m’a fait rire à certain moment et j’ai souvent compatis. Pour finir, nous avons notre très chère Antonia, que j’ai adoré. Elle ne surpasse pas Gary, mais elle ajoute une touche féminine à ce troupeau de gars et elle est très affectueuse.

  Tous ces personnages sont humains, réalistes. L’auteur ne nous cache aucun défaut et aucune qualité. Ils ont chacun une histoire, un passé, plus ou moins douloureux qui m’ont bouleversé au plus haut point. Dans ce roman très réaliste, on découvre tous les problèmes de la vie de tous les jours, comme découvrir qu’on est père par exemple, ou encore la condition de la femme. Mais le plus poignant est pour moi l’Alzheimer d’Old Gary. C’est mon personnage préféré, ok. Mais sa maladie est tellement bien amenée dans l’histoire, tellement bien retransmise. Vu que c’est un roman jeunesse, c’est choquant, mais pas à l’extrême. Toute personne ayant eu un proche qui a Alzheimer peut s’y identifier et c’est magnifique d’en parler dans ce livre. C’est un sujet traité avec délicatesse et magnifiquement bien transcris dans le contexte. Rien que pour ça, c’est un coup de cœur. Il y a tellement de profondeur dans ce roman ! J’ai trouvé que tout était super bien travaillé. L’intrigue est moins ficelée et l’histoire parait très réaliste. Si je devrais énoncer un seul mot pour qualifier ce livre, ce serai réalisme. Le road-trip est mené avec tellement de justesse que je suis certaine qu’un jour, une histoire similaire subviendra. C’est un roman tellement bouleversant et tellement agréable à lire ! C’est un roman pour se détendre et pourtant, il y a un sujet difficile à traiter. La plume de l’auteur est somptueuse. Je n’ai trouvé aucun défaut dans son récit et il est mené à la perfection. Un roman touchant, poignant avec une fin qui vous brisera le cœur

Pour conclure, ce livre est un coup cœur. Un road-trip palpitant, incroyablement réaliste et passionnant. La maladie de l’Alzheimer est traité à la perfection, ce qui rends le roman très bouleversant. Les personnages sont très aboutis, ainsi que toute l’histoire. Old Gary restera dans mon cœur, soyez-en sûr. Un livre à lire de toute urgence !

Ma note : 20/20


lundi 24 août 2015

C'est lundi, que lisez-vous { 55 } 24/08


Nous sommes aujourd'hui lundi et c'est l'heure du C'est lundi que lisez vous? Un rendez vous hebdomadaire qui consiste à répondre à trois questions.
Rendez-vous initié par Mallou, mais finalement repris par Galleane, qui consiste à répondre à trois questions sur nos lectures...
Cette semaine à été géniale au niveau lecture! Je suis très contente de moi :)






J'ai donc débuté ma semaine en terminant le Premier tome d'Outlander qui est un énorme coup de cœur. J'ai adoré l'univers, l'intrigue, la romance, tout! C'est une saga que je vous conseille! Ma chronique paraîtra le samedi 29 août. J'ai continué avec le tome 6 d'Autremonde, Neverland, que j'ai adoré! Ce n'est pas un coup de cœur mais une excellente lecture:  il est dans la continuité de la saga que j'adore. Il est tout aussi passionnant que les autres. Je vous conseille cette saga passionnante qui m'aura permis de découvrir Maxime Chattam. Il n'y aura pas de chroniques vu que c'est un tome 6. Les éditions Sarbacane m'ayant envoyé les deux nouveautés du mois, je les ai de suite lues. J'ai donc enchaîné avec Il était 2 fois dans l'Ouest qui est un coup de coeur. Décidément, je les enchaîne cette semaine!  C'est un roman que j'ai lu d'une traite et qui m'a passionnée: que ce soit le far-west, la jolie romance ou les aventures à vous glacer les sangs. Ma chronique est déjà en ligne. J'ai lu en parallèle Maudites, le tome 1 de Michelle Zink. C'est une relecture et j'ai beaucoup aimé l'histoire, ainsi que la prophétie qui ma tout bonnement passionnée! Malgré tous, il y a quelques défauts et c'est une bonne lecture. Ma chronique sera en ligne le 1er septembre Et pour terminer cette semaine riche en émotion, j'ai lu mon second SP, quelqu'un qu'on aime qui est un coup de coeur. C'est un road trip passionnant qui créent des liens improbables. On parle également de la maladie d'Alzheimer et beaucoup d'autres choses de la vie de tous les jours. Ma chronique sera en ligne le 25 août!

Je lis donc le tome 1 de Fedeylins de Nadia Coste. J'en suis au tout début et j'aime beaucoup l'histoire. C'est très différent de ce que je lis d’habitude mais le récit est très prenant! Cette société inédite me fascine et j'ai l'impression que c'est de la fantasy et une dystopie. Je vous en reparle la semaine prochaine!










Pour cette dernière semaine de vacances, je compte bien lire ces livres avant de voir mon rythme de lecture ralentir.

dimanche 23 août 2015

In my mailbox { 27 } 23/08


Bienvenue dans ce nouveau rendez-vous qui peut se déroule à tous moments :p
In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie
 Le principe est simple, nous présentons les livres achetés, empruntés ou encore reçus.

Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d'une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d'atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l'avenir tout tracé qui l'attend.
Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n'est pas prêt à l'accepter.
Résumé du tome 1:
Burlington...nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...


Résumé du tome 1Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…

samedi 22 août 2015

Les avis de Marich { 114 } Il était 2 fois dans l'ouest de Séverine Vidal


Titre : Il était 2 fois dans l'ouest
Auteur : Séverine Vidal
Edition : Sarbacane, collection Pepix
Nombre de pages : 192
Prix : 10,90 €
Date de sortie : 26 août 2015
Genre Jeunesse/ Aventure
Quatrième: Cet été, quand Luna arrive avec sa mère à Monument Valley, en territoire indien, elle ne sait pas qu'elle vient de mettre les deux pieds dans l'aventure ! Ça commence par sa rencontre avec Josh, un garçon navajo, et ça continue avec de la magie, des croyances indiennes, des animaux sauvages et un vieux cow-boy fou surnommé Sloppy Joe... Bref, Luna et Josh vont tester les mille et une façons de frémir en Arizona.


Points + 
Une bonne romance
La culture indienne
L'univers du cinéma
L'intrigue

Points - 
/

Je remercie premièrement les éditions Sarbacane pour cet envoi. L’auteur Séverine Vidal sort deux livres pour cette rentrée, Il était deux fois dans l’Ouest et quelqu’un qu’on aime (chronique disponible mardi). J’ai donc voulu découvrir ces histoires et également l’auteur. Je n’ai jamais lu d’histoire se passant dans le far-west, vu que je n’aime pas vraiment ça. Mais ce livre m’a réconcilié avec ce genre ! Je vous laisse avec ma chronique !

Cette histoire est assez particulière. J’ai l’impression qu’elle ne suit pas les standards de la jeunesse et j’ai eu l’impression de lire un thriller (bien moins effrayant bien sûr). Bref, l’histoire est vraiment très originale et j’étais agréablement surprise (bien que ce terme soit un euphémisme). On va donc suivre Luna et sa mère, maquilleuse professionnelle en pleines vacances d’été. Viviane a une opportunité en or et se voit offrir un tournage en Arizona. Elle part donc avec Luna et elles vont découvrir le Far-west, le vrai de vrai. Luna va rencontrer un jeune indien, du nom de Josh. Voilà un peu l’histoire. Il y a premièrement, deux points de vue ! Détestant ça avant, je me suis mise à les adorer de plus en plus ! Ces deux points de vue étaient bien menés et j’ai vraiment adoré !  On va donc suivre Josh et Luna, à tour de rôle. Découvrir leur pensées, leurs gestes étaient juste passionnant ! Parlons un peu des personnages. Luna est une petite fille de onze ans, elle n’a rien d’exceptionnelle et elle est attachante. La suivre a été assez drôle et, au fur et à mesure, je me suis mise à l’aimer. Nous avons également Josh, que j’ai trouvé vraiment très mignon (du point de vue affectif bien entendu). Il voulait jouer les gros durs à certains moments mais son enfance bien présente revient au galop, ce qui ne m’a pas empêché d’éclater de rire.

Ce sont les principaux personnages. Il y a bien entendu Viviane, la mère de Luna, qui n’était pas trop présente. Il y a toute la famille de Josh, qu’on ne voit pas souvent non plus. C’est qu’on les aime nos petits jeunes ! Ce qui m’a le plus plu, c’est le choc des cultures. N’allez pas croire que ces petits indiens vivent dans des tipis ! Ils sont des américains normaux, ils parlent juste une langue en plus et ont des traditions très importante pour leur tribu.  Du coup, ça rends le roman très réaliste. Et les enfants savent à présent que les petits indiens d’Amérique vivent comme nous, et non dans des tipis en s’habillant de peau de daim ! Quand je parle du choc des cultures, c’est les traditions et les croyances de nos chers habitants à plumes (promis, ils n’en ont pas sur la tête).  On va apprendre beaucoup de choses sur ces croyances et elles m’ont passionnée ! De toute façon, tout ce qui est autre que notre culture me passionne ! Bref, j’ai appris par exemple, que le coyote est le mal incarné pour les indiens. Il y a plein d’autres anecdotes glissées par l’auteur. En même temps, on visite le désert tout d’orange vêtu, avec les inévitables énormes pierres. La description des paysages m’a beaucoup donné envie de visiter cet incroyable pays un jour. Déjà que mon rêve est de visiter les US, vous pouvez êtes sûr que je m’arrêterai dans ce coin-là de l’Arizona ! J’ajoute également que les illustrations sont adorables et égaient à la perfection ce roman magique !

Parlons un peu plus de l’histoire. En dehors de l’univers, il y a une jolie petite histoire d’amour qui ne manque pas de m’émouvoir. J’ai lu des centaines de romances, toutes aussi sulfureuses les unes que les autres. Si vous cherchez une jolie petite romance, toute mignonne entre deux adorables enfants, ce livre est fait pour vous ! L’auteur manie à la perfection cette romance et une histoire d’amour remplie d’innocence fait vraiment du bien. Une sorte de pause entre deux romances intenses. Il y a des moments magiques et je suis vraiment très fan de ce joli couple. Mais puisque je vous dis qu’ils sont tout mignons ! Bref, en dehors de ça, on découvre l’univers du cinéma.  Evidemment, ce n’est pas très présent, car pour un jeunesse, ça peut être rapidement lassant. Mais les quelques scènes portant sur ce thème m’ont passionnées ! On découvre l’envers du décor, les difficultés de tournage, le point de vue des figurants. Tout y est raconté avec subtilité et les enfants, comme les adultes, peuvent se rendre compte du travail considérable que demande un film à gros budget. Mais tout n’est pas rose et cucul Ce livre m’a fait frissonné de peur, m’a fait stressé et j’ai même eu les larmes aux yeux. Je ne vous dis rien pour ne pas vous spoiler mais si vous vous attendez à un roman léger, tout en douceur, vous vous trompez. L’auteur a bien pensé à l’action et au suspense, de quoi ravir nos fanatiques d’épouvante. Pour finir, la plume de l’auteur est magique. Une révélation s’est faite à moi et je vous assure que cette auteure a un don !

Pour conclure, ce livre est un coup de cœur ! L’auteure arrive à regrouper tous les éléments qu’il faut pour un bon roman. Que ce soit l’amour, le suspense, la peur ou la découverte d’un univers différent. Et elle fait en sorte que ce soit adapté aux enfants, ce qui est pour moi un coup de maître. Il y a tout pour plaire dans ce roman et je le conseille à tous, que ce soit pour les petits ou les moins petits !

Ma note: 20/20


vendredi 21 août 2015

Les tags de Marich | Avez-vous déjà lu?

Coucou tout le monde! Je vous retrouve avec un tag que j'ai trouvé chez mes jumelles adorées, L'ivre de rêves! Elles ont elle-même repêché le tag sur le site de PKJ ( ici ). Il me semble qu'il y avait une première édition, mis je ne me souviens plus si je l'ai fait ou pas.. Bref, j'espère que ce tag vous plaira et je vous invite à le reprendre si il vous intéresse :)

Avez-vous déjà lu...?

1) toute une journée, Non, j'ai toujours quelque chose à faire. Et puis, je ne peux pas lire d'une traite une après-midi entière par exemple. Je préfère faire des petites pauses sinon je fais une overdose.

2) tous les livres de votre bibliothèque (une PAL vide? Est-ce vraiment possible?), Quand j'étais plus jeune, vu que j'avais encore moins de livre que maintenant et j'empruntais beaucoup à la bibliothèque. Mais, maintenant, ma PAL est beaucoup plus grande ( vu qu'il y a une trentaine de livres en plus de ma PAL " officielle " à lire ) et il restera toujours un livre à lire :)

3) un livre uniquement sur la recommandation de quelqu'un (votre libraire, votre meilleur ami, votre chien, la page Facebook de Pocket Jeunesse...), Bien sûr! Je pense à la saga After qui, sans ma copine Déborah, je n'aurais jamais lu. Après, il y a Charley Davidson, grâce aux jumelles.

4) un livre qui se passe dans votre ville ou dans un endroit où vous avez vécu (ou pas très loin), Habitant dans un trou perdu et dans un des départements le moins peuplé, non, jamais.

5) un livre dont vous avez un peu honte, Je n'ai jamais eu honte de mes lectures!

6) plusieurs livres en un jour (quel rythme de lecture!), Oui, début août où j'ai lu 3 livres les samedi.

7) toute une série, sauf le dernier tome qui est pourtant sorti depuis bien longtemps (un peu de mal à abandonner l'univers?),  Je ne vois que le dernier tome de la saga Entre chiens et Loups et le dernier de Night School. Pour Night School, ça doit faire 3 ans que je l'ai commencée et c'est difficile de quitter cet univers que j'aime tant.

8) la suite d'un roman alors que vous n'aviez pas aimé le tome 1 (ne seriez-vous pas un peu masochiste?), Oui, la saga Le Baiser de l'ange. J'avais détesté le tome 1, mais j'avais acheté toute la série ( très mauvaise idée ). Mais j'ai beaucoup aimé le tome 2, donc je continuerai la série.

9) un livre avec un couverture vraiment pas terrible (voire très moche), C'est très rare que je n'aime pas une couverture, donc je ne sais plus.

10) un livre Pocket Jeunesse, autre que les Hunger Games, Bien sûr! Ma raison de vivre, Chroniques du monde émergé...

11) en faisant autre chose ( la vaisselle, téléphoner à votre mère,...), En mangeant le plus souvent.

12) à la place de faire autre chose (manger, dormir...),  Surtout à la place de dormir! J'adore lire dans la nuit et j'ai déjà sacrifié des heures de sommeil pour un livre passionnant.

13) un livre d'exactement 399 pages (c'est le moment où il faut sonder sa bibliothèque), Trop de livres!

14) un livre avec le mot "livre" dans le titre,  Le livre de Saskia!

15) en hiver, un livre qui se passe en été, Je ne sais plus!

16) en été, un livre qui se passe en hiver, Aucune idée...

17) un livre et quelqu'un que vous ne connaissez pas vous interrompt en découvrant votre lecture. Vous en parlez et devenez instantanément amis pour la vie (ou presque), Non, ça n'est jamais arrivé durant ma courte vie ( 14 ans ).

18) sur la plage, Bien sûr!
19) un livre qui vous a fait lever les yeux au ciel, Dualed et Intuitions! 

20) un livre parce que vous aviez lu un livre qui en parlait (un livre dans un livre, c'est un peu Inception, mais pour les livres).Twilight qui parlait des Hauts de Hurlevent x)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...