mardi 30 juin 2015

Top Ten Tuesday { 42 } 30/06


Bonjour à tous! Aujourd'hui c'est l'heure du top ten tuesday! C'est un rendez vous hebdomadaire qui se fera tous les mardi comme le dis le titre! Cela consiste à lister un top 10 sur une catégorie de livres très précise. Rendez vous initialement créé par the brook and the bookish est traduit par Iani

La première phrase des 10 derniers livres que vous avez lus

Bon, vu que j'ai rendu la plupart de mes dernières lectures, je vais prendre des livres que j'ai lu il y a longtemps ^^

--> Endgame, tome 1 de James Frey et Nils Johnson-Shelton: "Endgame a commencé"
--> Morsure de Kelley Armstrong: " Il faut que j'y aille "
--> Dark attirance de Gena Showalter : " Un cimetière."
--> 16 lunes de Kami Garcia & Margaret Stohl : " Il n'y avait que deux types de citoyens dans notre ville "
--> Alice au pays des zombies de Gena Showalter : " Si quelqu'un m'avait dit que toute ma vie basculerait en un battement de cœur, j'aurais ri. "
--> Hopeless de Colleen Hoover : " Je me lève, je scrute le lit et je retiens mon souffle, redoutant mes cris qui mont crescendo en moi. "
--> Une place à prendre de J.K.Rowling : "  Barry Fairbrother ne voulait pas aller dîner "
--> Loin de tout de J.A.Redmerski : " Natalie se tortille la même mèche de cheveux depuis dix bonnes minutes, ce qui commence à me rendre dingue "
--> Les vampires de Chicago, tome 1 de Chloe Neill: " Au début, je me demandais s'il ne s'agissait pas d'une punition karmique "
--> Les jumeaux de l'île rouge de Brigitte Peskine : " Madame Peskine, Ma mère m'a demandé de vous écrire"

lundi 29 juin 2015

C'est lundi, que lisez-vous { 49 } 29/06


Nous sommes aujourd'hui lundi et c'est l'heure du C'est lundi que lisez vous? Un rendez vous hebdomadaire qui consiste à répondre à trois questions.
Rendez-vous initié par Mallou, mais finalement repris par Galleane, qui consiste à répondre à trois questions sur nos lectures...
Bon, du coup, j'ai pas mal de bouquins à vous présenter :)






Le théorème des Katherine de John Green: Gros Flop pour ce livre. J'adore John Green, mais je n'ai vraiment pas accroché à ce livre. C'était totalement différent de ce que je lis. C'était vraiment trop radical. Trop d'originalité tue d'originalité. L'histoire n'était vraiment pas super et elle était ennuyante. Un livre que je ne vous recommande pas
Ma chronique à venir le jeudi 2 juillet

After, tome 1 de Anna Todd: Alors, là, ce livre est génial! C'est clair, il n'est pas vraiment original, il reprend le schéma basique d'une romance. Mais, la plume de l'auteur est extraordinaire, je me suis vite fait happée par cette histoire et j'ai lu cette brique en une seule journée. Je me suis attachée à ces personnages hauts en couleurs et je n'avais qu'une envie: lire la suite!
Ma chronique à venir le lundi 6 juillet

La labyrinthe, tome 1 de James Dashner: J'ai eu un peu de mal avec ce livre au début. Je n'arrivais vraiment pas à me plonger dans l'histoire et j'ai faillis bien abandonner. Mais, passé 100 pages, l'histoire devenue soudainement passionnante et j'ai remarqué à quel point l'écriture de l'auteur était belle.
Ma chronique à venir le jeudi 9 juillet

Starters, tome 1 de Lissa Price: Cette relecture m'a encore une nouvelle fois autant plus. J'avais déjà lu ce livre et j'avais été enchantée. J'ai de nouveau adoré. C'est une énième dystopie mais j'ai adoré le concept de la banque des corps. L'opposition des Starters et des Enders m'a quand même effrayée mais la plume de l'auteur l'a très bien narrée.
Ma chronique à venir le lundi 13 juillet

After, tome 2 de Anna Todd: J'ai tout autant adoré ce second tome. On voit l'évolution des personnages et la plume sublime de l'auteur m'a une nouvelle fois enchantée. Même si le même schéma se répète, j'ai adoré la relation forte entre Hardin et Tessa. Bon, comme dans le tome 1,  C'est vraiment une saga que je vous conseille.
Ma chronique à venir le jeudi 16 juillet



After, tome 3 d'Anna Todd: Bon, évidemment, après avoir fini le tome 2, j'ai voulu commencer ce livre. Bon, je n'aurais pas du car l'overdose s'est rapidement ressentie et j'ai su l'arrêter. Il est en pause et je le lirai quand j'aurais fini Amnesia, ne vous inquiétez pas.
Progression : 21 %
Ma chronique à venir  le jeudi 23 juillet

Amnesia, tome 1 de Jennifer Rush: J'aime beaucoup cette histoire pour le moment. Je me suis bien attachée aux personnages et je trouve la plume très belle et elle se lit très facilement. J'aime beaucoup l'histoire en elle-même. Je vous en reparle très vite ;)
Progression : 44%
Ma chronique à venir le lundi 20 juillet


* Grand silence *

Un peu de blabla | Mon absence, le brevet...

Hello tout le monde!

Me voici de retour, enfin! Bon, si vous ne saviez pas, j'ai passé le brevet le 25 et le 26 juin. J'ai arrêté d'écrire des articles début-juin pour me consacrer à mon brevet, et à mon oral d'histoire des arts qui arrivait mi-juin. Bon, tellement de stress pour rien, je ne vous le cache pas.

Evidemment, j'ai beaucoup lu vu que je n'écrivais plus de chroniques. C'est souvent comme ça avec moi. Et j'ai des pannes de lectures quand j'ai des heures de temps libre pour en écrire... La logique... Bref, bien entendu, je vais rattraper mon retard même si le rythme du blog reprendra dans quelques jours, vu que j'ai encore des choses à régler pour mon inscription au lycée.

Voilà, donc je vous avoue que j'ai bien révisé pour au final un brevet facile comme bonjour. Ce moment où vous vous préparez à avoir quelque chose de difficile, complexe pour au final entourer trois drapeau et faire 10+12... Mais bon, je suis bien contente que ce soit passé et on se retrouve pour les résultats le 9 juillet ;) Je vous en dirais des nouvelles!

Bon, j'écris ce court article pour vous annoncer mon retours, et vu que je suis en vacances, j'espère carburer niveau lecture!

Je vous embrasse,
Marich <3

mercredi 24 juin 2015

Les avis d'Emilie { 33 } Avant toi de Jojo Moyes

Titre : Avant toi
Auteure : Jojo Moyes
Edition : Milady
Nombre de pages : 534
Quatrième :
Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années met la clé sous la porte, c'est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l'angleterre, elle se démène pour dégotter un job qui lui permettra d'apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C'est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n'a que quelques mois pour le faire changer d'avis.




Encore un livre excellent qui n’est pas un coup de cœur. « Avant toi » aborde des choses très sérieuses, comme le handicap (ici, la tétraplégie), le droit de mourir dignement, l’amour, la famille… C’est un roman que j’ai trouvé extrêmement touchant. Lou est attachante, tout comme Will, malgré son caractère. Leur relation s’est faite tout en douceur, sans que cela aille trop vite. La fin est horrible, mais réaliste. Jojo Moyes a un style bien à elle, et c’est vraiment agréable de la lire. Ce roman, je le conseille à tous, car il pousse le lecteur à réfléchir sans que ce soit ‘trop’. Il en vaut vraiment le coup.

Ma note : 18/20

samedi 20 juin 2015

Les avis d'Emilie { 32 } Eleanor & Park de Rainbow Rowell

Titre : Eleanor & Park
Auteure : Rainbow Rowell
Edition : PKJ.
Nombre de pages : 378

Quatrième :1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.







« Eleanor & Park » est un roman étrange auquel je n’ai finalement pas vraiment accroché. Certes, l’auteure écrit très bien, l’histoire d’amour est touchante, le harcèlement est dénoncé, les personnages sont attachants, mais… Je m’attendais à mieux. Déjà, l’histoire ne donne pas réellement l’impression de se passer en 1986. À part les cassettes, on pourrait se croire en 2015, c’est dommage. De plus, je pensais que le thème de « l’enfer à la maison » serait plus exploité, j’ai l’impression qu’il n’a pas été assez mis en avant. Il manque quelque chose… J’ai eu du mal à rentrer dedans. C’est un bon livre, mais j’ai été un peu déçue tout de même. Je vous le conseille quand même, car Eleanor est un personnage très intéressant, bien approfondi, et auquel on peut facilement s’identifier.

Ma note : 15/20


jeudi 18 juin 2015

Les avis de Marich { 101 } Loin de tout de J.A.Redmerski


Série : The Edge of Never
Tome : 1 | Loin de tout
Auteur : J.A.Redmerski
Edition : Milady
Nombre de pages : 479
Genre : New adult/ Romance
Quatrième:Après avoir perdu son premier amour dans un accident, Camryn, 20 ans, plaque tout pour partir à l’aventure. C’est alors qu’elle rencontre Andrew, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Camryn a beau s’être juré de ne plus jamais tomber amoureuse, l’amour se révèle à elle sous de multiples facettes au cours de ce voyage. Un road trip improvisé qui marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui peut les lier à jamais ou les détruire pour toujours…
Points + : La romance intense, les sentiments poignants,la plume incroyable
Points - :/

Loin de tout ne faisait pas vraiment partie de mes priorités. J'en ai beaucoup entendu parlé l'années dernière, où le livre cartonnait partout. Maintenant que tout deviens calme, je me lance enfin dans ce livre emprunté. Je l'ai lu d'une seule traite, à deux heures du matin un samedi soir brumeux. Je vous laisse avec ma chronique!

Comment parler de ce livre? Il y a beaucoup de chroniques plus ou moins faciles à écrire, je crois que celle la doit être une des plus difficiles. Comme tout les coups de cœur, j'ai du mal à trier les choses importantes qui m'ont plu, sinon la chronique ferai 10 pages! Bon, je vais déjà commencer par les personnages. On va donc rencontrer Cam que j'ai adoré. C'est une jeune femme de vingt ans qui a déjà renoncé à l'amour après la mort de son premier amour, Ian, qu'elle aimait plus que tout au monde. C'est une fille tellement attachante! Elle est très douce, plutôt banale, enfin de notre point de vue parce qu'Andrew en a un tout autre. C'est la personnage principale parfaite. J'ai bien aimé son raisonnement et je me suis quelques fois reconnue. Bon, nous avons, comble de l'incontournable ( euh c'est français? ), Andreeeeeeeew!!!! Je suis littéralement tombée amoureuse d'Andrew! Oh mon dieu ce gars est tellement parfait! Il est déjà super canon et super sexy et il est tellement drôle! Je n'ai jamais vu un gars avec un humour aussi prononcé! Il me faisait rire à chaque page j'ai bien l'impression. Comble du fantastique, il y avait le point de vue de Cam et celui d'andrew. Euh, OK, on m'a perdue là! Bon, nous avons ensuite les personnages secondaires, dont Nat que j'ai bien aimé, mais sans plus. Les autres personnages secondaires font leur job et ils animent un peu le roman.

En fait, je lisais deux Road Trip en même temps, Coeur de Brindille et Loin de tout. Euh, pardonnez-moi, mais Coeur de Brindille c'est du pipi de chat à côte de Loin de tout! Le voyage est terriblement horriblement passionnant! Je suis tombée sous le charme dès les premières phrases mon dieu! Je trouve que voyager sans but, juste pour s'aérer l'esprit et tout plaquer est juste génial. Bon, il faut être sacrément téméraire, mais quand même!  On en viens presque à en avoir envie! Ce livre est tellement parfait... Bref, la relation entre Cam et Andrew se tisse au fil des pages. Ce qui est bien avec cette auteure, c'est qu'elle n'est pas pressée, du coup, on savoure avec plaisir leur histoire naissante et j'ai adoré ce côté lenteur qui n'est vraiment pas lent. C'est juste le combo parfait.  On peut voir à quel point les personnages et l'histoire en elle-même sont approfondis! L'auteur a construit une romance sur d'excellentes bases et ça se sent énormément dans la lecture! On a l'impression de marcher sur un sol solide, sans le moindre trous ( bon je suis nulle en métaphore alors on ne se moque pas).  Bref, la romance est parfaite, voilà. Sans métaphore ni rien. C'est une des plus belle romance que j'ai lu depuis que je sais lire!

Dans ce roman, on est traversé par de lourdes émotions complètement intenses qui m'ont retourné et qui me font encore de l'effet en écrivant cette chronique. C'est vraiment le genre de truc qui va vous retourner l'estomac, faire battre la chamade votre cœur ou qui va vous faire peur à en devenir livide. Pour le dernier point, ne vous inquiétez pas, de l'horreur ne squatte pas le roman. Bon, nous avons évidemment les scènes de sexe, puisque c'est un roman new adult. Bon, on a genre 4-5 scènes sur 500 pages, je trouve ça raisonnable. L'auteur fait bien passer la relation devant le sexe. L'auteur n'abandonne pas tout son travail sur les sentiments, l'amour et la relation pour les jeter dans un lit 50 fois en 100 pages. Bon, c'est pas de l'érotique, mais bon. La plume de l'auteur est exceptionnelle. C'est une plume un peu poétique, ni lourde ni simple, juste parfaite pour ce genre de romance. Elle m'a fait chavirer de nombreuses fois et elle raconte avec brio cette histoire passionnante. L'histoire se lit d'une traite, puisque je l'ai lu d'une traite. Ça m'arrive très rarement, mais, là, j'étais obligée! Si vous êtes en panne de lecture, lisez ce bouquin et vous y sortez, croyez-moi. Je ne suis pas sortie indemne de cette lecture et Cam et Andrew vont venir me hanter bien souvent, croyez-moi. Je vous conseille à fond cette lecture si vous avez assez de maturité et d'âge pour le lire, bien évidemment.


Pour conclure, ce livre est un gigantesque coup de coeur. La plume de l'auteur s'est emparée de mon cœur, l'a torturé et l'a laissé mourir pour ensuite le réanimer. La romance est terriblement intense et magique! Les personnages sont géniaux. La relation entre Andrew et Cam se tisse au fil des pages et est juste parfaite. Bref, je vous conseille obligatoirement ce livre qui m'a tabasser de l'intérieur.

Ma note: 20/20

mercredi 17 juin 2015

Les avis d'Emilie { 31 } Le soleil est pour toi de Jandy Nelson

Titre : Le soleil est pour toi
Auteure : Jandy Nelson
Edition : Scripto
Nombre de pages : 471
Quatrième :

Noah et Jude sont plus que frère et soeur, ils sont jumeaux, fusionnels. Sous le ciel bleu de Californie, Noah, le solitaire, dessine constamment et tombe amoureux de Brian, le garçon magnétique qui habite à côté. Tandis que Jude, l'exubérante, la casse-cou, est passionnée par la sculpture. 
Mais aujourd'hui ils ont 16 ans et ne se parlent plus. Un événement dramatique les a anéantis et leurs chemins se sont séparés. Jusqu'à ce que Jude rencontre un beau garçon écorché et insaisissable, ainsi que son mentor, un célèbre sculpteur...
Chacun des deux jumeaux doit retrouver la moitié de vérité qui lui manque.

Acheté sur un coup de tête, Le soleil est pour toi ne mérite pas une mini-chronique. Ni une longue, d’ailleurs. Ce livre est une véritable perle.

    Tout d’abord, le titre et la couverture ne lui font pas vraiment honneur. On pourrait s’attendre à un truc cucul, alors que ce n’est pas du tout, mais alors pas du tout le cas. La romance arrive réellement à la fin ; beaucoup de thèmes sont abordés, dont, le premier, la relation entre des jumeaux fusionnels.
    Beaucoup d’auteurs ayant pour personnages principaux des jumeaux n’arrivent pas à retranscrire cette relation, mais seuls ceux qui sont jumeaux/jumelles peuvent le savoir. Étant moi-même jumelle, j’ai trouvé que la relation Noah-Jude était étonnamment bien écrite. J’ai vraiment su m’identifier à Noah : c’était moi, en mec, gay, et en plus artiste. J’ai adoré ce personnage, que j’ai largement préféré à Jude, trop impertinente et immature pour moi (au début, du moins). Ses valeurs, sa façon d’être… Je ne risque pas de l’oublier.

« Chaque fratrie de jumeaux comporte un ange et un diable. »

    De plus, l’auteure a un style d’écriture particulier, que j’ai beaucoup aimé aussi. Il y a un léger côté poétique qui colle bien au caractère de Noah, et qui font que j’ai apprécié les passages avec le point de vue interne de ce personnage.
    En outre, Le soleil est pour toi parle de nombreuses choses : l’homosexualité, la reconstruction de soi, la gémellité… C’est une véritable leçon de vie. Tous les personnages sont approfondis, j’ai adoré Guillermo, Oscar (tellement mystérieux !), Brian… Ils sont terriblement humains.

« - Tu es artiste ?
- Je suis plutôt le chaos ambulant, dit-il en s'appuyant d'une 
main contre le mur. Un putain de chaos ambulant. C'est toi l'artiste, mon pote. »

    On voit aussi les deux narrateurs, Noah et Jude, évoluer tout au long du livre. En effet, nous avons le point de vue de Noah à 13/14 ans, et celui de Jude à 16 ans : cela forme un léger décalage, mais c’est toujours plaisant à lire. J’ai même fini par apprécier Jude lorsque c’était elle la narratrice, elle était plus mature que la Jude dont parlait Noah, et je la comprenais assez bien. C’était juste trop mignon avec Oscar ! Et idem pour Noah et Brian…
    La fin est aussi surprenante, mais elle n’arrive pas comme une bombe ; l’auteure a semé des indices tout le long du roman. Pour une fois, je n’ai pas été « laissée sur ma faim », et j’étais triste d’avoir déjà fini ce livre, qui n’a aucun point négatif.
    Le soleil est pour toi est à lire absolument, mais pas avant au moins 14 ans, car il y a une véritable leçon de vie et certains passages pourraient choquer. Sinon, je le conseille à tous, car Noah et Jude sont VRAIMENT des jumeaux, l’auteure écrit magnifiquement bien, et les personnages sont touchants, vrais. Pour moi, c’est un énorme coup de cœur. Je ne suis absolument pas déçue ; il n’y a rien à redire, tout est parfait.

« Elle n'acceptera jamais. La question est officiellement réglée – sauf que pas vraiment. Elle soulève mon carnet devant elle pour plonger son regard dans celui du portrait, comme si elle attendait que l'Anglais lui adresse la parole.
- Ok, lâche-t-elle. Les arbres, les étoiles, les océans. Marché conclus.
- Et le soleil, Jude.
- Bon, d'accord, dit-elle à ma grande surprise. Je te donne le soleil
- J'ai presque tout, maintenant ! Je m'écrie. T'es dingue ! 
- Mais moi, je l'ai lui. »

Ma note : 20/20


lundi 15 juin 2015

Les avis de Marich { 100 } Divergente, tome 2 de Veronica Roth

Série : Divergente
Tome : 2 | Insurgés
Auteur : Véronica Roth
Edition : Nathan
Nombre de pages : 464
Genre : Young Adult/ Dystopie
QuatrièmeSpoiler tome 1Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être...




Souvenez-vous...


Ma conclusion du tome 1:Un premier tome plus que révélateur! Il met bien en place l'histoire. Tris et Quatre sont des personnages extraordinaires qui sont hyper attachants. La plume de l'auteur est extraordinaire. En effet, le texte est très fluide et on se laisse porter au gré des pages. Il y a beaucoup d'action et il y a toujours des péripéties plus périlleuses les unes que les autres. Il y a des regards et des sourires qui en disent long. La fin m'a presque obligée à lire la suite!
> Chronique complète <

Qu'ai-je pensé de la suite?


/!\ SPOILER TOME 1 /!\


Points + : L'intrigue, l'évolution des personnages, l’addiction
Points - : La relation entre Tris et Tobias

J'avais le tome 1 en été dernier et j'avais adoré. Vu que je suis bête parfois, j'ai regardé le film 2 avant de lire ce tome. Ça a été une belle bêtise, mais bon, pas grave. Depuis le temps que j'attendais de le lire! Bref, je parle pour ne rien dire et je vous laisse avec la suite de ma chronique!

Dans ce tome, tout va changer: le système des factions repose sur un équilibre fragile, l'existence des Divergents est connue du grand public. Les divergents sont recherchés car ils sont jugés dangereux... Bref, les difficultés du tome 1 paraissent bien maigre en comparaison de l'énorme merdi..., bref, vous m'avez comprise^^. Dans ce tome, Tris, Quatre, Caleb et Peter plus une poignée d'Altruistes se sont réfugiés chez les Fraternels. Mais une menace énorme plane sur eux et ils sont tous en danger. 
J'ai adoré le fait que tout le système soit chamboulé. D'habitude, je n'aime pas vraiment ça, mais là, ce n'est pas comme si le système des factions me plaisait. Comme dans tous les tomes 2, il y a bien entendu la préparation d'une quelconque révolte qui portera ses fruits dans le tome 3. Étrangement, je n'ai pas trouvé que le récit était banal et comme toutes les autres dystopies. C'est assez bizarre. J'ai adoré découvrir le revers du décor des autres factions. En effet, on va les visiter et j'ai adoré voir comment ces personnes vivent. Au moins, il y a le mélange des culture comme j'aime le dire, ce qui change de la brutalité des Audacieux.

La relation Quatre-Tris est on ne peut plus électrique. Je n'ai jamais vu un couple se prendre le bec comme ça! C'est un peu le seul point négatif que j'ai pu trouvé, même si c'est également un point positif. Oui, je suis très paradoxale, mais c'est comme ça que je pense voyez-vous.Je n'ai pas aimé les voir se disputer comme ça, ça ne fait jamais plaisir évidemment. Bref, j'aime beaucoup la démarcation des autres dystopies. D'habitude, soit ils sortent ensemble officiellement à la fin du tome 3 ou alors c’est le grand amour sans un nuage.  L'auteur insiste sur la fragilité du couple et c'est très réaliste. J'ai eu l'impression de voir des personnes banales et une relation banale. Et c'est un bon point. On va également découvrir d'autres personnages, plus ou moins personnages. Susan, par exemple qu'on va apercevoir au début du tome. On va rencontrer des érudits, des Sincères et des Fraternels. Johanne par exemple m'a beaucoup plu. Sa bienveillance et sa détermination m'ont fait chaud au cœur. Les personnages ont également une véritable évolution. On voit que les personnages ont de la profondeur: ils sont assez différents du tome 1, mais ils ne changent pas non plus complètement.  On en apprends plus sur les personnage. Globalement, je me suis attachée à chacun d'eux, sauf Peter.

Dans ce tome, il y énormément de péripéties! Le récit est haletant et imprévisible. Par rapport au tome 1, il y a tellement plus d'action! L'action est bien présente dans ce tome et elle est terriblement passionnante. C'est un roman bouleversant, et le fait qu'on en sache plus sur les personnages, va nous fixer enfin sur le tempérament et les actions de chacun. C'est un récit qui m'a pris aux tripes, tant il y a de retournements de situations improbables et d'action constante. Pour une fois, ce n'est pas ce genre de tome 2 qui est la transition du tome 3. Ce tome-là est décisif pour la série et on peut voir à quel point l'intrigue est complexe et simple à la fois. J'ai trouvé qu'on avancé super bien sur l'intrigue et qu'on a répondu à beaucoup de nos questions, gardant toutefois les plus destructrices pour le tome 3.  Le rythme de l'histoire est très régulier et l'auteur sème des indices ici et là, pour nous aider à trouver. La fin est juste géniale, incroyable et elle m'a coupée le souffle. J'ai l'impression d'être une survivante, mais je me rends compte que c'est le sentiment de Tris. Pour finir avec-elle, j'ai trouvé qu'elle remplissait son rôle à merveille. Torturée comme il faut, sensible mais pas à en être énervé... C'est un tome génial que je vous conseille!

Pour conclure, ce livre est une excellente lecture. Encore mieux que le premier, l'auteur nous fait voyager dans l'histoire palpitante de Tris et de Quatre. La relation entre ces deux derniers est très électrique et on a un du réalisme, ce qui m'a plu et pas plu en même temps. C'est toujours un plaisir de lire série et la plume de l'auteur m'a encore une fois fait voyager!

Ma note: 19/20


samedi 13 juin 2015

Les avis d'Emilie { 30 } La septième vague de Daniel Glattauer

Titre : La septième vague
Tome : 2
Auteur : Daniel Glattauer
Edition : Le livre de poche
Nombre de pages : 280
Quatrième :

    Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l'unissait en esprit à Emmi.
    Elle reposait sur trois principes : pas de rencontre, pas de sexe, pas d'avenir. Faut-il mettre un terme à une histoire d'amour où l'on ne connaît pas le visage de l'autre ? Où l'on rêve de tous les possibles ? Où les caresses sont interdites ? "Pourquoi veux-tu me rencontrer ?" demande Léo, inquiet. "Parce que je veux que tu en finisses avec l'idée que je veux en finir", répond Emmi, séductrice.
Alors, dans ce roman virtuose qui joue avec les codes de l'amour courtois et les pièges de la communication moderne, la farandole continue, le charme agit, jusqu'au dernier mail...

Cette suite de "Quand souffle le vent du nord" est dans la continuité du premier. J'ai été heureuse de retrouver Emmi et Leo, leurs échanges endiablés... Je n'ai pas été déçue du tout ! Je ressors de cette lecture très satisfaite, la fin ne me laisse pas sur ma faim et est ce qui pouvait arriver de mieux à nos deux protagonistes.
    La tension est présente durant tout le roman, c'était vraiment difficile de le lâcher. Il n'y a aucun point négatif ! On s'attache très facilement aux personnages, et j'ai aimé Emmi, avec ses insinuations, ainsi que les moments où Leo n'était pas sobre. ^^ Ils sont tellement humains ! 
    "Quand souffle le vent du nord" et "La septième vague" sont à lire absolument ! Ce sont de vraies perles.


Ma note : 20/20

jeudi 11 juin 2015

Le jeudi, c'est jeu livresque { 38 } 11/06


."Le jeudi c’est Jeu Livresque" est un jeu mis en place par Secret Forbidden World !
C’est une idée très sympathique qui dure plusieurs semaines pour notre plus grand plaisir :)
Plus de détails ? C’est ici !

Semaine 106 : Splintered
Si vous étiez un artiste, quelle serait votre matière première pour vos créations. Iriez-vous jusqu’à utiliser des insectes comme Alyssa ?

Euh... Certainement pas des insectes mais des fleurs, ça me va ^^

Les avis de Marich { 99 } Risque Zéro de Pete Hautman

Titre : Risque zéro
Auteur : Pete Hautman
Edition : Milan/Macadam
Nombre de pages : 294
Genre: Dystopie, young adult
Quatrième:Imaginez un monde où tout Risque est banni, un monde où le danger n'existe plus, où tout ce qui peut nuire est un délit.
Fini le sport, trop dangereux! Interdites, les passions, trop violentes ! Ce monde du risque zéro, c'est celui des États-Sécurisés d'Amérique, en 2074. C'est aussi celui de Bo Martensen, 16 ans. Pour lui, ce monde est un cauchemar. Et il a décidé de résister. Pour être libre. Pour prendre le risque de vivre, tout simplement...


Points + : Le message, l'univers, les personnages, l'humour et le grand père de Bo

Points - : /

J'avais pris ce livre par hasard, il y a quelques années. Je ne l'avais jamais fini et je ne sais même plus pourquoi! Mais, voulant savoir ce qu'il se passait par la suite, j'ai décidé de le réemprunté. De plus, sa récente réédition me poussait encore plus à lire ce livre. Je l'ai dévoré! Je vous laisse avec ma chronique!

Commençons donc par le commencement... Notre histoire va se produire dans le futur, une dystopie donc. Ce livre n'est pas comme les autres dystopies. Il n'y a une immense révolte ou je ne sais quoi. L'auteur reste dans la simplicité, et, ce qui est différent également, c'est qu'il nous fait réfléchir par rapport à notre monde actuel! Bref, dans ce monde, on préfère la sûreté à la liberté. C'est vrai que ça fait débat. J'y est réfléchi tout au long de ma lecture. Et si tout à coup, on pensait qu'il fallait mieux être en sécurité et ne plus avoir de liberté? Peut être que cela se passe en ce moment, peut être pas. Peut être que cela va arriver dans quelques années, peut être pas... Bref, un bon moment de réflexion en pesant le pour et le contre: personnellement, je préfère la liberté! Bref, dans ce monde, personne ne travaille: ce sont les prisonniers qui le font. 20% de la population est en prison, vous ne trouvez pas ça dingue?  Moi, si! Bref, dans ce monde, on peut découvrir à quel point tout est absurde: des casques pour marcher dans la rue? Une combinaison digne d'un pilote de formule 1 pour faire de athlétisme? Des médicaments pour éviter la colère? On ne prends pas cet univers au sérieux, on se moque de lui. J'ai été choquée par tant de sécurité inutile. Par exemple, une personne qui fait tomber un abricot dans la rue, paf 1 an de prison! Nous avons assez de recul pour voir que c'est totalement débile, mais les personnages n'en n'ont pas.

Je vais parler un peu des personnages. Nous avons déjà Bo, un adolescent colérique, comme son père. Bo m'a énormément plu, de par son humour et son tempérament interdit et aussi pour son courage et sa détermination! C'est pile le point de vue qu'il nous faut: il n'est pas super rebelle mais il n'est pas non plus naïf. Ce qui m'a fait beaucoup rire, c'est ses conversations avec son avatar, Bork. Elles sont tellement absurdes et cocasses que je me marrais toute seule. Mon personnage préféré reste le grand-père de Bo. Je me suis tellement reconnue en lui! Il est tellement attachant! Ça fat bizarre, il a près de 70 ans et je n'en ai que 15 ans. Mais je me suis reconnue  et on a un point de repère, une piqûre de rappel de notre monde. Avec lui, l'auteur fait le lien entre ce monde et le notre, ce qui est inédit.   Nous avons aussi Rhino, son acolyte, qui m'a tellement fait rire! C'est tout un personnage! Nous avons beaucoup de personnages secondaires qui m'ont marqué et m'ont TELLEMENT fait rire. J'ai l'impression de n'avoir fait que ça durant ma lecture. Ce que j'aime également, c'est que ces personnages n'ont pas forcément le recul et leur naïveté apporte une once de douceur. Après, ça reste une dystopie gentille comparée à Divergente ou à Hunger Games par exemple!

L'intrigue de ce livre est folle! On passe de la case maison à la case prison. Je vais en parler un peu plus sinon je ne saurai plus quoi vous dire pour vous convaincre. On trouve encore de l'absurdité dans la prison. Tout est différent, ici, tout le monde se fiche qu'on se fasse mal. Les prisonniers travaillent 16 heures, se nourrissent de pizzas et boivent du pepsi. Tout est tellement normal! Il y a quand même quelques ressemblances avec nos prisons, même si je n'y suis jamais allé, hein, ne vous inquiétez pas!  Dans ce roman, vous allez vous rendre compte à quel point notre société est bien, malgré tout ce que l'on dit. Nous avons, certes, encore des difficultés concernant quelques libertés dans certains pays. Beaucoup de personnes meurent par accident, et c'est tragique. Néanmoins, préfère t-on avoir de la liberté plutôt qu'avoir une vie humaine longue assurée? Moi je dis que non. Beaucoup de personnes ont connu l'horreur, moi-même, comme tout le monde. Mais ne plus rire, ne plus faire ce que vous aimez, est plus important qu'avoir la vie assurée et ne pas s'éclater? C'est un éternel débat, je pense. Ce livre m'a encore une fois fait voyager, et, derrière l'humour et la simplicité de ce livre, se cache un magnifique message qui veut tout simplement nous prévenir...

Pour conclure, ce livre est une excellente lecture! C'est une histoire qui m'a fait voyagé. Nous découvrons le futur où tout est interdit. Peu à peu, on prend conscience de l'absurdité de ce monde et la chance que nous avons d'avoir toute cette liberté. A travers des scènes loufoques et improbables, l'auteur nous fait passer un message, celui de préférer toujours la liberté à la sécurité.

Ma note: 18/20

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...