mardi 29 décembre 2015

C'est lundi, que lisez-vous? { 62 } 29/12


Nous sommes aujourd'hui lundi et c'est l'heure du C'est lundi que lisez vous? Un rendez vous hebdomadaire qui consiste à répondre à trois questions.
Rendez-vous initié par Mallou, mais finalement repris par Galleane, qui consiste à répondre à trois questions sur nos lectures...

Le petit mot de la semaine:

Ah lala, les vacances, quel mot doux! Bon, on ne peut pas dire qu'elles soient reposantes, entre les longues balades de vélo, les allers et retours chez une de mes meilleures amies , les devoirs et les sorties, je n'ai pas trop le temps de lire. C'est la première fois que mes vacances sont aussi remplies et je dois avouer que j'aime bien, ça change :) J'ai passé un très bon Noël où mes parents m'ont gâté niveau livres. D'ailleurs c'est la première année que j'offre des cadeaux à mes proches et j'ai été tellement heureuse quand je les ai vu ravis de leurs cadeaux! Une semaine un peu plus productive au niveau des lectures. J'ai même reçu deux propositions de partenariat avec deux auteurs! Une jolie semaine en somme :)

















Après toutes ces semaines, j'ai enfin quelque chose à vous présenter! J'ai donc commencé ma semaine avec le tome 5 de Night School et je l'ai dévoré en deux jours. Quel bonheur de retrouver cette saga que j'aime tant, et quelle tristesse de devoir quitter cet univers merveilleux! J'ai beaucoup aimé cette fin de saga, malgré quelques scènes pas assez développée, j'ai adoré retrouver Allie, Rachel, Nicole, Carter (♥) et tous les autres. L'intrigue est palpitante et j'ai été déchirée durant toute ma lecture. La fin ne m'a pas déçue même si l'auteur nous laisse une fin ouverte. Un très bon opus en somme. Bon, je n'ai pas pu finir d'autres roman vu que je suis partie en cavale chez une amie et par manque de temps. J'ai tout de même lu Le papyrus de César qui m'a beaucoup déçu. L'histoire m'a ennuyée et j'ai trouvé qu'il y avait un gros manque de profondeur.


J'ai donc débuté Red Queen que mes parents m'ont offert pour Noël. Je l'ai presque terminé et j'ai adoré toute l'histoire. L'univers est très approfondi, les personnages très attachants, même si Mare m'énerve par moments. Je vous en reparle la semaine prochaine mais je pense que ce sera un coup de cœur! Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un bon roman dystopique et ça m'avait manqué!




Je ne pense pas les lire tous mais ils me font tous les trois bien envie. 


Et vous? Que lisez-vous?

dimanche 27 décembre 2015

Retour sur mon année 2015 & Mes résolutions pour 2016

Image de happy new year, 2016, and easel

Alors voilà, plus que 4 petits jours et 2015 est terminé. Cette année a été une des plus mouvementées de ma courte vie, surtout depuis que je suis au lycée. J'espère être beaucoup plus présente pour 2016 sur la blogo. Donc, voici un petit article bilan de mon année 2015 avec, tant qu'à faire, mes résolutions pour 2015!

2015, une année mouvementée:

○Je crois n'avoir jamais connue une année avec autant de péripéties, j'ai quelque fois l'impression de vivre dans un livre tant tout me parait...irréel. J'ai vécu énormément de choses sur le plan émotionnel et j'ai énormément évolué. On peut voir à quel point j'ai changée entre le collège et le lycée, à quel point je suis heureuse depuis que je suis au lycée. Oui, du point de vue personnel, c'est également une année riche en émotions. Elle avait commencé mal, mais se termine bien.

○ Le plus grand changement dans ma vie, c'est tout simplement le lycée. Moi, ado timide, sans  beaucoup d'amis est passée à une ado rebelle, voulant croquer la vie à pleine dent, ayant trouvé l'amour et fait énormément de magnifiques rencontres. Oui, j'ai eu l'impression de revivre et le calvaire qu'avait été le collège n'est plus qu'un ancien souvenir. Mon année peut se couper en deux : Une où j'ai beaucoup souffert et une autre où je n'ai jamais été aussi heureuse.

2015, catastrophique pour le blog:

○ Bon, j'ai vraiment laissé le blog de côté, on peut le dire. J'ai enchaîné les pauses puis les retour qui duraient une semaine. Déjà au début d'année, j'ai fais une pause de quasi 3 mois pour revenir à un rythme normal par la suite pour enfin adopter un rythme pathétique pendant ces 4 derniers mois. Je ne suis absolument pas contente de moi car j'avais réussi à avoir un bon rythme sur plusieurs mois alors que maintenant je ne tiens que quelques semaines.

○ Du côté lectures, c'est pas trop la joie non plus. Jusqu'à août, j'avais encore un rythme de lecture d'enfer, réussissant à lire plus de 10 livres par mois jusqu'à lire 1000 pages en 24 heures. Mais depuis la rentrée, je ne peux plus lire en semaine, et c'est compliqué le week-end. Bon, je peux lire la semaine, mais je préfère profiter de mes amies et de cette chouette vie qu'est l'internat. J'aurais tout le temps de lire après, je préfère profiter à fond de cette vie que j'adore. Et puis le week-end, eh bien la flemme! Je suis en grosse panne de lecture depuis quelque semaines, de plus avec toute la fatigue accumulée, j'ai du mal à me concentrer sur un livre. Je ne suis vraiment pas fière, mais bon la panne de lecture est vicieuse.

2015, de belles découvertes:

○ Malgré tout ça, j'ai tout de même fait de superbes découvertes que je vous conseille vivement de lire!

-->  Emilie Zola : C'est ma plus jolie découverte. Cet auteur a une plume somptueuse, qui m'a tellement pris aux tripes. Je vous conseille tous ses romans, même si je n'en ai lu que 2, hum. Zola a tout de même une plume assez lourde, personnellement j'adore toutes ces descriptions, mais si vous n'aimez pas, je vous conseille Thérèse Raquin (> chronique <) qui ne contient pas des tonnes de descriptions et qui est parfait, d'après moi, pour commencer à lire du Zola.

--> Outlander de Diana Gabaldon : Un Univers incroyable, des personnages tellement attachants (Jamiiiiie ♥) et un intrigue à couper le souffle. Une de mes plus belles découvertes de 2015. Je n'ai lu que le tome 1 (> chronique <) mais cette saga est déjà dans mon cœur. C'est un vrai délice de lire cette auteure grandiose et je ne peux que vous conseiller cette saga fantastique!

--> La thématique de la seconde guerre mondiale: Cet événement marquant de l'Histoire me fascine et c'est cette année que j'ai lu 4 livres sur cette horrible période qui m'ont marqué à jamais. Ces 4 livres sont plus ou moins doux, ont des sujets plus ou moins durs mais se passent tous durant la seconde guerre mondiale:
      - Les occupants du domaine de Marie-Bernadette Dupuy: Une magnifique histoire qui plaira à tous. On suit la vie de toute une famille en France durant l'année 1940 et c'est un vrai délice. L'auteure nous relate le quotidien mouvementé de cette famille super attachante et il y a de tout : de l'amour au scandale, en passant par la trahison. Il y a des moments magiques comme horribles mais c'est terriblement passionnant.
      - Si c'est un homme de Pimo Levi : Pas de chronique pour ce livre mais ce chef d'oeuvre est un coup de coeur. Je ne conseille pas ce livre à tous le monde car il relate la vie de l'auteur à Auschwitz. C'est donc un livre dur, parfois horrible, mais qui permet de mieux comprendre le fonctionnement du camp de la mort. Si vous voulez en savoir plus, je vous le conseille mais si vous êtes une âme sensible où si ça n vous intéresse pas, passez votre chemin : il faut être motivé pour le lire.
        - La liste de Schindler de Thomas Keneally : Encore un livre horrible, dur à lire qui relate la vie de Schindler, un chef d'entreprise qui a sauvé des milliers de juifs. C'est un témoignage marquant, choquant mais que je vous conseille tellement. On suit la vie de ce héros et je lui témoigne un profond respect. Si vous voulez en savoir plus sur cette période de l'histoire, ce livre est fait pour vous, néanmoins accrochez vous car la plume de l'auteur est lourde et c'est parfois compliqué de tout comprendre.
            - Max de Sarah Cohen-Scali: Un autre chef d'oeuvre, cette fois moins difficile à lire mais tellement profond et marquant. On suit la vie de Max, premier bébé du programme Lebensborg mis en place par Hitler. Suivre la vie de ce petit nazi est passionnant et même très perturbant quand on voit que ce petit garçon a déjà des propos et des pensées d'adultes. Beaucoup de choses de l'Allemagne Nazie sont dénoncés et vous allez être surpris! Un livre qui m'a bouleversé et que je vous conseille tellement! Toutefois, attention aux âmes sensibles car ce livre est vraiment très convainquant.

2016, une belle année en perspective:

○ Pour cette belle année 2016, j'ai décidé de faire quelques résolutions et d'essayer de les tenir un maximum de temps, même si c'est vraiment pas gagné.

Lire au moins un livre par semaine. Je sais pour certain, ça vous parait peu, mais avec ma semaine mouvementée, je n'ai plus le temps de lire. J'ai donc envie de retrouver un bon rythme en y allant doucement. J'espère vraiment que je vais y arriver!

Publier au moins un article par semaine. C'est bien beau, mais cet article est le premier de décembre, ce qui est vraiment inadmissible. Comme pour la lecture, j'y vais doucement mais sûrement pour ensuite passer à au moins deux articles, puis 3, puis 4. Si vous n'aviez pas d'articles, c'est parce que je ne lisais plus, tout simplement. Mais même en période de crush, je veux quand même vous offrir du contenu, comme un tag. J'ai besoin de m'ancrer dans la blogosphère et j'ai vraiment envie d'être régulière tout en vous offrant des billets de qualité.

Passer moins de temps sur Internet. Cette fameuse résolution que je n'arrive jamais à tenir. Mais quand on compte le nombre d'heures que je passe sur Internet en une semaine alors que je pourrais lire est vraiment désespérant. J'ai bien l'intention de me bouger les fesses cette année!

Faire au moins une balade en vélo par semaine. Cette résolution va marcher je pense. En effet, chaque jour depuis le début des vacances je fais du vélo et je commence à être accro. J'aime de plus en plus le sport, je me sens tellement bien dans mon corps après et ça me permet de bien me défouler.Le cour de sport n'est plus une épreuve mais un véritable plaisir!Comme quoi, les miracles arrivent de temps en temps. Bref, j'aime j'adore ça et je compte bien garder le rythme après la rentrée.

Ranger et faire le ménage dans ma chambre. Bon, un peu bancale comme résolution, mais bordélique dans l'âme, je suis arrivée à un stade de non-retour. Si je veux que ça devienne une habitude, il faut bien commencer un jour!

Voilà pour mon petit bilan 2015 et mes résolutions 2016. Pour finir cet article, je vous remercie infiniment pour votre patience, votre présence même après toutes ces pauses, pour vos gentils commentaires et pour tout l'amour que vous m'apportez. Sans vous et la blogo, je ne serais pas la personne que je suis aujourd'hui. Et sans vous, le blog n'existerais pas.

Je vous souhaite une année 2016 géniale. Je vous souhaite tout le bonheur du monde, la santé, la réussite professionnelle ou scolaire et surtout de magnifiques lectures qui vous permettront de rêver, encore et encore...

vendredi 27 novembre 2015

Les mini-avis de Marich { 126 } Purge de Sofi Oksanen


Titre : Purge
Auteur : Sofi Oksanen
Edition : Stock
Nombre de pages : 408
Genre : Historique
Prix : 21,50 € 
Quatrième: En 1992, l’union soviétique s’effondre et la population estonienne fête le départ des Russes. Mais la vieille Aliide, elle, redoute les pillages et vit terrée dans sa maison, au fin fond des campagnes. 
Ainsi, lorsqu’elle trouve Zara dans son jardin, une jeune femme qui semble en grande détresse, elle hésite à lui ouvrir sa porte. Ces deux femmes vont faire connaissance, et un lourd secret de famille va se révéler, en lien avec le passé de l’occupation soviétique et l’amour qu’Aliide a ressenti pour Hans, un résistant. La vieille dame va alors décider de protéger Zara jusqu’au bout, quel qu’en soit le prix. 
Sofi Oksanen s’empare de l’Histoire pour bâtir une tragédie familiale envoûtante. Haletant comme un film d’Hitchcock, son roman pose plusieurs questions passionnantes : peut-on vivre dans un pays occupé sans se compromettre ? Quel jugement peut-on porter sur ces trahisons ou actes de collaboration une fois disparu le poids de la contrainte ? 
Des questions qui ne peuvent que résonner fortement dans la tête des lecteurs français.

J'ai eu envie de découvrir cette histoire après le très bon avis de Julie qui en parle très bien. Cette histoire atypique se passe des années 30 aux années 90,il y a donc un fond de seconde guerre mondiale, ainsi que les occupations successives des soviétiques. J'avais très envie de découvrir ce thème inédit et je n'ai pas été déçue.

Cette histoire se passe donc en Estonie, un pays inconnu avant cette lecture. Le roman sera divisé en plusieurs parties : le présent ( 1992 ), puis le passé de Zara ( 1991 ) et enfin le passé d'Aliide ( 1936~1960 ). C'est un des plus gros points forts, le roman sera très rythmé et sincèrement, je ne me suis jamais ennuyée. Au début de l'histoire, on rencontre Aliide, une vieille femme seule qui trouve Zara, qui a dans la vingtaine, inconsciente dans son jardin. Elle décide de l'héberger et à partir de ça, l'histoire va démarrer. Aliide est une personne qui a souffert toute sa vie. Son histoire m'a énormément touchée, et au fur et à mesure, j'ai appris à l'aimer. C'est un personnage assez complexe et très réaliste. Ce n'est pas une héroïne ni une méchante, c'est une personne lambda. J'ai tout de suite apprécié Zara, qui a un passé encore pire que celui d'Aliide. Nos deux protagonistes sont très approfondies, très mystérieuses et finissent par être attachantes. Dans ce roman, on découvre les pans de la vie des deux femmes petit à petit et c'est tellement mais tellement passionnant!  Je n'ai pas trop aimé celui de Zara, mais celui d'Aliide est vraiment passionnant. J'ai découvert une Estonie en guerre dans les années 40 et cette bouffée de nostalgie que j'aime tant était bien présente. Pour le roman en général, il est un peu long au début mais peu à peu, les masques tombent, la vérité se dessine, les révélations affluent et l'auteur maintient un rythme intense. Ce roman est haletant, on découvre des choses tellement horribles mais atrocement passionnantes. J'étais totalement addict à ce livre. Pour finir, le style de l'auteur est ce que j'appelle franc. Il est franc car l'auteur n'hésite pas à employer les mots qu'il faut, sans se demander si il convient ou non. Les tournures de phrases sont souvent très bizarres et le style est atypique. Ce livre est une bombe et à présent, j'ai envie d'aller en Estonie. Il frôle le coup de cœur et je vous le conseille très fortement!

Ma note: 18/20


mercredi 25 novembre 2015

Les avis de Marich { 125 } Thérèse Raquin d'Emilie Zola


Titre : Thérèse Raquin
Auteur : Emile Zola
Edition : Folio classique
Nombre de pages : 352
Genre : Classique
Prix : 3 € 
Quatrième: Thérèse Raquin est la fille d'une Algérienne et d'un capitaine français, Degans, posté en Algérie. Thérèse a deux ans ; son père la confie à sa soeur, Madame Raquin, qui habite en métropole. Elle a un fils, Camille, de santé fragile. Thérèse partage l'enfance et l'adolescence de Camille. Lorsque Thérèse a 18 ans, Madame Raquin marie les deux cousins. Camille souhaite aller vivre à Paris et travailler dans une grande administration. Madame Raquin trouve une boutique et un appartement au passage du Pont Neuf. Les femmes y ouvrent une mercerie tandis que Camille trouve un emploi dans l'administration du chemin de fer d'Orléans. Pour Thérèse commencent trois années de vie monotone, ponctuées tous les jeudis soir par la visite des mêmes invités : le vieux Michaud, commissaire de police retraité et ami de Madame Raquin, son fils Olivier, également dans la police, sa femme Suzanne et Grivet, collègue de Camille : Ils prennent le thé en jouant aux dominos. Thérèse déteste ces soirées.

Les classiques font toujours reculer les gens. Il y a des exceptions,bien entendu, mais, pour beaucoup de personnes, les livres classiques sont totalement ennuyeux, trop longs et ne sont destinés qu'aux cours de français. Eh bien, je vous l'avoue, avant Thérèse Raquin, je pensais comme eux. Je fuyais les classiques comme la peste, je détestais les livres étudiés en français. Et puis j'ai découvert Zola.

Je ne remercierais jamais assez ma chère prof de français de m'avoir fait découvrir ce chef d'oeuvre. Je pense qu'après cette introduction, vous vous doutez de ce que je pense de ce livre. Ce livre est tout simplement une révélation, une grosse claque et la fameuse pensée 
" Comment ai-je pu rater ça? "
Dans ce livre, on va retrouver une histoire sordide sur le fond d'un Paris miteux et des personnages détestables. Ce livre a tout pour plaire, vous ne trouvez-pas? (Ironie). Plus sérieusement, ce premier roman  de Zola est très différent de ce que je lis d'habitude. Ici, rien à voir avec des prouesses merveilleuses, un monde fantastique ou du bonheur tout simplement. L'auteur nous retranscris l'histoire d'une famille banale au destin tragique et le roman est d'un réalisme à couper le souffle! Nous suivons les Raquin, Thérèse, Camille et Mme Raquin. Thérèse, la cousine de Camille, a été adoptée par sa tante Mme Raquin quand elle était très jeune. Camille, le fils de Mme Raquin est faible, maladif et bête en plus de ça. Quant à Thérèse, cette jeune femme énergique a la force d'un homme et a une santé de fer. Les deux cousins grandissent ensemble. Camille sans cesse couvé par sa mère et Thérèse sans cesse réprimée à cause de son débordement d'énergie. Une fois adultes, Camille, toujours aussi faible et Thérèse, devenue silencieuse, sont mariés par Mme Raquin. Va s'en suivre une lente descente aux enfers où Thérèse est extrêmement malheureuse dans cette vie monotone et rêve d'avoir un homme, un vrai. Jusqu'au jour où Laurent intervient dans l'histoire et que tout bascule.J'ai l'impression de parler tellement mal de ce livre! Je n'ai même pas les mots pour expliquer cette histoire géniale.

 Quand on a affaire à un roman naturaliste, les personnages sont des personnes banales, il n'y a pas d’événements extraordinaires et jamais de fin heureuse. Le récit est sombre, l'histoire est de plus en plus glauque et les personnages de plus en plus détestables. Pourtant, ce livre est un coup de cœur. Dans ce roman, il faut penser différemment. Il ne faut pas chercher à s'attacher aux personnages, ni à s'attendre à une belle histoire. Il faut s'intégrer à l'essence même du récit, se mettre dans l'ambiance et regarder le malheur des protagonistes. C'est assez difficile à expliquer, mais dans ce roman, il ne faut pas juger les personnages, ni même l'histoire, mais comment on est emporté par le récit, la façon dont l'histoire est racontée. Cette histoire est un pure chef d'oeuvre car Zola a une plume incroyable, la plus belle plume qui m'eut été donnée de lire à ce jour. On déteste les personnages, mais on reste passif, on déteste l'histoire mais elle nous fait frissoner et elle nous passionne. Zola fait naître en nous des sentiments contradictoires mais arrive tout de même à nous faire aimer son oeuvre. On sens l'incroyable recherche, on sens tout ce travail, on parvient à imaginer l'auteur écrire son oeuvre, comme un scientifique tant c'est précis. L'auteur ne fait aucune morale, ne donne nulle part son avis, il veut juste nous raconter une histoire, nous montrer comment pouvait être la vie à l'époque. Plus on avance dans le récit, plus il est glauque et plus on se rends compte du génie de cet auteur extraordinaire. La fin du roman est un coup de théâtre Bien entendu, tout le monde est différent et il se peut que vous réagissiez autrement en lisant le roman. Mais je vous livre mon ressenti et je vous implore de lire ce roman génial. Il n'est pas très long et est parfait pour commencer à lire du Zola.

Pour conclure, ce livre est un incroyable coup de coeur. Je n'ai jamais lu un livre aussi noir, aussi sordide, aussi glauque, aussi intense, aussi bouleversant. Une plume extraordinaire, un récit tragique et atroce mais tellement bien mené. Zola m'a ouvert le ventre, m'a retournée et a fait des nœuds avec mes tripes. Ce livre est une grosse claque, une véritable révélation.

Ma note: 20/20


lundi 23 novembre 2015

C'est lundi, que lisez-vous? { 61 } 23/11


Nous sommes aujourd'hui lundi et c'est l'heure du C'est lundi que lisez vous? Un rendez vous hebdomadaire qui consiste à répondre à trois questions.
Rendez-vous initié par Mallou, mais finalement repris par Galleane, qui consiste à répondre à trois questions sur nos lectures...

Le petit mot de la semaine:
Me revoici enfin de retour! Ces dernières semaines ont été très intenses au niveau des cours, des devoirs et malheureusement, ça risque de continuer ainsi.Mais bon, je garde la pêche. Je n'ai pas lu énormément. Après presque 3 mois, j'ai encore du mal à m'adapter à ce nouveau rythme au niveau lectures et blogo. Tous les soirs, je dois lire une quinzaine de minutes et le week-end, j'ai tout simplement la flemme. Petite panne bonjour! Mais je positive, à l'approche des fêtes,je suis toute excitée et les longues soirées d'hiver à lire sous la couette seront bientôt de retour en force. Cette semaine, vous allez avoir trois mini-chroniques et après ça, les chroniques seront de nouveau normales. Je vous souhaite une bonne semaine!


Il y a deux semaines ( vu que je n'ai rien terminé la semaine dernière ), j'ai dévoré Si c'est un homme de Primo Levi que j'ai adoré. La seconde guerre mondiale me passionne et ce livre est incroyablement touchant. Le simple fait de s'imaginer que ça a vraiment existé fait froid dans le dos. La plume est magnifique, elle raconte avec brio l'enfer concentrationnaire et c'est un livre qui m'a pris aux tripes. Un témoignage atroce, bouleversant que je conseille à tous, sauf aux plus jeunes et aux âmes sensibles. Dans la même lignée, j'ai lu Kinderzimmer de Valentine Goby. L'histoire se passe à Ravensbrück où Mila, enceine et déportée. Elle découvre la curieuse Kinderzimmer qui héberge les enfants de Ravensbrück. C'est un sujet inédit, mais qui aurait pu être développé. Le récit est un trop " brut" à mon goût,l'auteur ne raconte que l'essentiel et j'aurais aimé plus de profondeur. Néanmoins, je vous conseille ce livre si vous avez envie d'en savoir plus sur Ravensbrück car c'est tout de même un beau boulot de recherche pour l'auteur.



Donc, pour le français, je suis entrain de lire Les combustibles d'Amélie Nothomb. Je dois avouer que ce roman est très particulier, notamment le style très bizarre de l'auteur. J'aurais sûrement terminé ce livre quand cet article sera posté. En tout cas, j'aime beaucoup le cadre de cette guerre, le format en pièce de théâtre même si les péripéties sont vraiment particulières. Je vous en reparle la semaine prochaine! A côté de ça, je suis entrain de lire La passe-miroir,tome 1 de Christelle Debos et j'adore! A mon grand désespoir, je n'ai pas le temps de le lire et je le dévore à la vitesse d'un escargot. Il sera normalement terminé pour la semaine prochaine!



Je compte lire mon dernier emprunt médiathèque, Les vaches de Staline de Sofi Oksanen.

Et vous? Que lisez-vous?

samedi 21 novembre 2015

Confessions d'une ado

Bonjour à tous. Me revoici après un mois d'absence, je m'en excuse ! J'ai encore du mal à m'adapter avec les cours et ma nouvelle vie. Je ne veux pas me forcer et écrire des articles pourris, je préfère donc revenir petit à petit. Mais je vous rassure la passion est encore la ;) Aujourd'hui, voici encore un article sur ma vie. Oui, oui, je sais vous avez envie de voir des livres, ne vous inquiétez pas, je vous prépare tout ça ;) J'ai vraiment eu envie de vous parler ce que je vis en ce moment et cela peut m'aider à redémarrer dans de bonnes conditions.

L'amooooour...

Bon, je ne vous ai pas tout dis, je suis à présent en couple. 

Voilà comment mes amies ont réagi:     Voilà comment je suis continuellement: 
Voilà, l’événement le plus marquant de tout cet article :) Je suis certes nettement plus heureuse mais je suis aussi ( et c'est beaucoup moins bien ) très déconcentrée et toujours dans la lune à penser à mon cher et tendre. Ça commence à s'arranger avec le temps, mais pendant presque un mois et demi, ça a failli être la catastrophe. Bon, au niveau des cours, j'ai plutôt bien géré. Même si je passais la plupart du cours à rêver, j'ai quand même réussi à comprendre et à ramener des bonnes notes. Ne vous inquiétez pas, à présent je suis tête la première dans chaque cours et je suis beaucoup moins à l'ouest. Je reste tout de même sérieuse et rigoureuse, je vous le promet ;)
Mais bon, au niveau livresque, c'est la catastrophe! Impossible de me plonger dans un livre sans penser à lui toutes les deux secondes. Je lis de plus en plus lentement et il y a même des semaines où je n'ai pas lu une ligne. J'ai peu à peu abandonné la blogo et même mon blog pour mon chéri, ce qui n'est pas vraiment pas bien! C'est mon avis bien entendu. La blogo reste toute même une des choses les plus importantes dans ma vie et l'abandonner au profil d'un garçon, c'est pas très classe. Du coup, je reviens en force, car vous commencez vraiment à me manquer! Je recommence à lire en masse, comme quoi ma passion pour les bouquins est toujours aussi présente.
Pour parler de mon histoire d'amour sans rentrer dans les détails, tout se passe bien, on s'aime et on est heureux ensemble. C'est tout nouveau pour moi et j'ai constamment l'impression de flotter, c'est normal docteur?Je compte bien en profiter à fond parce que je me sent tellement bien! Je n'ai jamais été aussi heureuse.

Ma vie au lycée...

Je tenais à faire une petite update sur ma vie au lycée. Au fil des semaines, le rythme s'accélère et j'ai de plus en plus de boulot. Mais bizarrement, j'adore bosser presque toutes les matières, à part l'histoire bien évidemment. Les DS sont plus durs mais j'arrive à tenir le rythme, de plus en plus effréné. Malgré ça, je sors avec mes amis (filles ET garçons). Je dois avouer qu'au collège, les garçons étaient espèce obscure pour ma petite personne, et, depuis que j'ai un copain, j'ai quelques amis garçons et c'est sincèrement génial. J'aime l'internat, j'aime le lycée, j'aime ma vie et j'ai l'impression de profiter pleinement  de ma vie. Après les attentats de vendredis derniers, j'ai encore plus envie de m'amuser, de profiter de notre belle liberté.Je dois avouer que quasi-toute ma vie est au lycée, en ville. Le collège n'est qu'un plus qu'un lointain mauvais souvenir, remplacé par le lycée où je m'épanoui...


Avec toutes ces choses positives, j'avais vraiment envie de reprendre le blog en main. Travailler sur le design du blog, écrire des articles, s'arracher les cheveux sur une chronique difficile... Tout cela me manque.
Je ne peux pas promettre d'être régulière, je change assez souvent d'avis, les hormones, que voulez-vous :)

Sur ce, je vous embrasse très fort!
Bonne soirée



mercredi 21 octobre 2015

Confession d'une bordélique

Afficher l'image d'origine

Je l'avoue aujourd'hui, je suis bordélique! Voici la réaction de ma chère mère maniaque à chaque fois qu'elle met le nez dans ma chambre:


Homeland Carrie Mathison animated GIF

Bon, passons. Si j'ai décidé d'écrire cet article aujourd'hui, c'est tout simplement pour vous parler de mon plus grand défaut, même si pour moi, c'est pas grand chose, mais pour mes proches, c'est l'apocalypse. Bon, si on creuse un peu, on constate que je tiens cette manie de mon tendre père, qui est encore plus bordélique que moi. Son coin, c'est le garage et on peut dire que même moi, je réagis comme ça quand je vois cette jolie petite décharge:



Reaction The Lion King animated GIF

Mais bon, je ne lui en veux pas, hein ;) Bref, du coup, vous avez compris que cette manie est héréditaire et que mon frère est également touché par ce phénomène, au grand dam de ma pauvre mère qui a envie de nous écharper quelques fois :p Etre bordélique, ce n'est pas être sale hein, c'est tout simplement avoir la flemme de ranger et on adore laisser en plan en se disant qu'on rangera plus tard. Mais bien sûûûûûûûûûûûûûûr, on y crois! Outre la flemmardise, c'est tout simplement qu'on aime voir les pièces en bordel, parce que ça fait une pièce pleine de vie. Je n'aimerai pas vivre tirée  à quatre épingle dans une maison où rien de dépasse et où on doit même marcher avec des torchons scotchées au pieds!  Nous les bordéliques, on aime appeler notre bazar, un bordel organisé. Eh bien oui, si je range, je ne retrouve plus rien! Le nombre de fois où ma mère a rangé mes affaires et où j'ai du dire adieu à mon doudou et mes poupées préférées... Bon, c'est un peu le bordel, mais pas trop, vous me suivez?


Mais depuis quelque temps, je deviens un peu plus maniaque. Moi, celle qui vit au milieu de mes vêtements, de mes bouquins, j'ai pété un plomb et j'ai TOUT rangé, au plus grand plaisir de ma petite maman, j'ai même eu droit à un bisous! Mais, je le vois venir, au loin, le petit bazar organisé pas si organisé que ça!

Bref, voici un petit article totalement inutile, mais j'avais envie de parler de choses légères, qui me font rire et j'avais envie de vous parler un peu plus de ce petit défaut ;)

Si cet article inutile t'a plu, dis le moi en commentaire!


mardi 20 octobre 2015

Les mini-avis de Marich { 124 } Les petites reines de Clémentine Beauvais

Titre : Les petites reines
Auteur : Clémentine Beauvais
Edition : Sarbacane
Nombre de pages : 270
Genre : Contemporain / Jeunesse
Prix : 15,50 € 
Quatrième: À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège-lycée de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

C'est un livre qui me faisait envie depuis un moment, surtout que je ne l'avais pas demandé à Sarbacane quand il était encore temps ><'. Bref, j'ai été ravie de découvrir ce petit bijou tout mignon dans les rayons de ma chère médiathèque municipale.

Cette histoire retrace le récit de trois jeunes filles, Mireille, Astrid et Hakima, toutes élues les boudins de l'année par leur collège-lycée de Bourg-en-Bresse. Mais, ayant chacune de bonnes raisons, elles décident de se rendre à Paris en vélo, en vendant des boudins sur la route pour s'incruster à la garden-party de l'Elysée. C'est donc un road-trip totalement déjanté et très atypique qui m'a bien fait rire :) Pourtant, il y a derrière tout ça, beaucoup de sujets très durs dénoncés: comme le physique parfait  imposé par la société, la méchanceté des adolescents entre eux, le départ d'un père qui ne reviendra jamais, l'armée... Mais, l'auteur aborde ses sujets très durs avec énormément d'humour. On ne se rends pas compte de la gravité de la situation, tant l'auteur insère du positif. J'ai notamment adoré Mireille, pour son courage, sa façon de voir les choses, son humour toujours au rendez-vous. Elle a un physique ingrat ( je n'aime vraiment pas ce terme), le sait et s'en fiche complètement. Pour elle, ça ne signifie rien et elle est même contente d'être boudin. J'ai également beaucoup aimé Hakima, toute petite à 12 ans, mais qui a connu la souffrance beaucoup trop jeune. Son frère, le Soleil, m'a énormément plu, surtout quand il dit à Mireille qu'elle est jolie comme un cœur.  Tous ces personnages attachants, déjantés et hilarants sont pourtant très réalistes. L'auteur ne cherche pas à les enjoliver et n'hésite pas à les caractériser avec des termes très péjoratifs. En bref, ce livre est une excellente lecture. J'ai passé un excellent moment en compagnie de ce livre et je vous le conseille de tout cœur!

Ma note: 16/20


C'est lundi, que lisez-vous? { 60 } 20/10 EN RETARD



Nous sommes aujourd'hui lundi et c'est l'heure du C'est lundi que lisez vous? Un rendez vous hebdomadaire qui consiste à répondre à trois questions.
Rendez-vous initié par Mallou, mais finalement repris par Galleane, qui consiste à répondre à trois questions sur nos lectures...

Le petit mot de la semaine:
LES VACANCES! Enfin! Le repos, le calme, la lecture, le blog, me revoici! C'est encore très bizarre de ne pas être au lycée à cette heure ci car la dernière fois où j'étais chez moi en semaine, c'était au mois d’août! Niveau lecture, j'essaie de m'investir, j'ai vraiment envie  de tout déchirer. Mais entre les devoirs, mon petit cœur amoureux, les différentes sorties, dur dur de tout gérer. Je tiens le bon bout en tout cas. Ces dernières semaines, un auteur me fascine : Zola. Je pense même qu'il est devenu mon auteur préféré! Si vous avez lu sa saga Les Rougon-Macquart, n'hésitez pas à me donner votre avis!

J'ai donc lu le treizième tome de la saga Rougon-Macquart, qui est très connu, Germinal de Zola. Comment vous dire que ce livre est encore plus qu'un coup de coeur! C'est un livre affreux, horriblement réaliste mais écrit avec tant de justesse, avec cette plume somptueuse! Je me suis laissée portée du début à la fin, terrassée par la violence des mots de Zola, par cette révolte palpitante, magnifique. Les personnages, tous étoffés à l'extrême, resteront gravés dans mon cœur, tant ils m'ont touchée, tant je les ai aimé. Je l'ai lu en une semaine et ça faisait longtemps que je n'avais pas adoré autant un livre, un classique en plus. Je vous en reparle dans une chronique plus complète le 26 octobre! Mais je vous en conjure, lisez au plus vite  ce chef d'oeuvre!

Je fais donc une pose entre deux Zola ( vous pensez vraiment que j'allais m'arrêter là ? ) et je suis entrain de lire Purge de Sofi Oksanen. Je n'en suis pas bien loin dans l'histoire, à peine 30 pages mais le style franc et le mystère de l'auteur m'intrigue beaucoup. Je vous en reparle la semaine prochaine!







Bon, je prévois sous doute trop large,mais l'espoir fait vivre! Après avoir lu Purge, je compte bien dévorer le premier tome des RG ( autant faire dans l'ordre ), La fortune des Rougon de Zola. Ensuite, je terminerai mes emprunts de médiathèque avec le quatrième tome du Journal d'Aurélie Laflamme, qui est une saga que j'aime toujours autant. Et, vu que c'est bientôt Halloween, j'espère me faire frissonner avec le thriller 48 heures pour mourir!

Et vous ? Que lisez vous?

lundi 19 octobre 2015

Les mini-avis de Marich { 123 } Nos âmes jumelles de Samantha Bailly


Titre : Nos âmes jumelles
Auteur : Samantha Bally
Edition : Rageot
Nombre de pages :312
Genre : Contemporain / Jeunesse
Prix : 12,90 €  ( pour un broché en plus!)
Quatrième: L'une est blonde, l'autre brune. L'une solaire et populaire, l'autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s'affirme dans l'art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d'échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu'au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d'un projet…



Comme je vous l'ai dit dans mon dernier article blabla, les chroniques de cette semaine seront mini et vous en aurez une par jour. C'est juste pour rattraper mon retard et vous parler quand même de mes dernières lectures!

Nos âmes jumelles est un livre qui me faisait envie depuis sa sortie. C'est un livre qui parle d'adolescence, d'écriture, d'amour, d'amitié... Sonia est une fille pleine de vie, populaire et qui adore écrire. Lou est sa totale opposée : timide, associable et qui adore dessiner. Leur passion va les rapprocher et  une très grande amitié va naître. J'ai trouvé cette relation juste magnifique. Pour une fois, on insiste sur l'importance des amies, et non du petit copain. L'auteur retranscrit très bien cette magnifique amitié qui va les lier. L'écriture et le dessin ont évidemment leur place. Personnellement, j'aime écrire mais pas autant que Sonia qui est une véritable droguée à l'écriture. Je me suis tellement reconnue dans plusieurs situations. Notamment la reconnaissance de l'écriture comme un vrai métier, l'acceptation des proches... L'auteur n'oublie aucun détail et nous confie toutes les difficultés que les jeunes auteurs et dessinateurs rencontrent. Tout cela m'a passionné et j'étais scotchée au roman, incapable de me détacher. A côté de cela, il y a la vie quotidienne de nos deux jeunes filles. Sonia n'a jamais eu de règles à respecter, et, ne supportant pas ce trop plein de liberté, elle décide d'aller à l'internat pour avoir un semblant de structure. Bien évidemment, vu que je suis interne, je me suis bien identifiée, même si l'auteure en parle peu. Lou n'a pas assez de liberté et est le souffre douleur de sa classe. J'ai eu de nombreuses fois mal au cœur devant tant de haine qui est malheureusement toujours d'actualité dans les écoles. Tout oppose Lou et Sonia et seule leur passion va les réunir. La plume de l'auteur est somptueuse et elle m'a fait voyager à travers ce roman magnifique et incroyablement réaliste. Seul bémol, un peu trop court à mon goût, mais patience, la suite sort en 2016! C'est une excellente lecture que je vous recommande à fond les ballons!

Ma note: 17/20







LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...