mardi 30 septembre 2014

Top Ten Tuesday { 21 }



Bonjour à tous! Aujourd'hui c'est l'heure du top ten tuesday! C'est un rendez vous hebdomadaire qui se fera tous les mardi comme le dis le titre! Cela consiste à lister un top 10 sur une catégorie de livres très précise. Rendez vous initialement créé par the brook and the bookish est traduit par Iani

Les 10 livres les plus difficiles à lire pour vous










Bilan du mois { 8 } | Septembre 2014



Bienvenue dans le bilan de septembre. Ce mois-ci, c'est la catastrophe. Seulement 3 livres lus et 6 livres chroniqués...J'ai subit une opération aux ongles de pieds et pendant 15 jours je n'ai pas lu. De plus, je suis sur un gros pavé, ça n'arrange donc rien ^^' C'est donc un mois tout vide et j'espère qu'octobre sera mieux!

Livres lus:

- Les secrets de Wisteria t.1 : 5/09 ~ 6/09
- Orgueil et préjugés : 6/09 ~ 15/09
- La gueule du loup : 12/09 ~ 29/09
- The Mortal Instrument t.3 : 16/09 ~ 28/09
- Dualed : 28/09

Livres chroniqués:





Panic de Lauren Oliver 19,5/20 [ JULIE ]
- Orgueil et préjugés de Jane Austen 19/20 [ MARICH ]










News:

- 10523 vues, soit 1204 pages vues!! Ca baisse, mais je n'étais pas très active :p
- 44 articles publiés, ça baisse!
-  11 membres


lundi 29 septembre 2014

C'est lundi, que lisez-vous? { 25 } 29/09



Nous sommes aujourd'hui lundi et c'est l'heure du C'est lundi que lisez vous? Un rendez vous hebdomadaire qui consiste à répondre à trois questions.
Rendez-vous initié par Mallou, mais finalement repris par Galleane, qui consiste à répondre à trois questions sur nos lectures...








Je ne sais pas, je ferais plouf-plouf dans ma PAL ^^


Les avis de Marich { 61 } Orgueil et préjugés de Jane Austen


Titre: Orgueil et préjugés
Auteur: Jane Austen
Nombre de pages: 251
Edition: Le livre de poche jeunesse ( version abrégée )
Couverture:



Quatrième: 
Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage: l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l'épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.


○ Orgueil et préjugés est un classique incontournable. Après avoir vu la mini série de 1995, j'avais la ferme attention de lire ce livre. Julie et Emilie me l'ont prêté gentiment et j'ai pu découvrir cette histoire à travers les mots...

Le début me laisse perplexe. En effet, il n'y a pas la moindre description et on ne comprends absolument rien si on a pas vu la mini-série ou le film. Peut être est-ce la faute de la version abrégée, je ne sais pas, mais le début est juste horrible. J'ai été énormément déçue par ce début. Heureusement tout le livre n'est pas ainsi.

○ N'oublions pas que ce roman a été écrit au 19° siècle. J'ai été ravie de découvrir la société de l'époque, L'histoire est une de mes passions et j'ai adoré découvrir cette époque, bien que je savais les conditions de vie...

○ Pour les personnages, je me suis beaucoup attachée à Jane. Sa sérénité me faisait du bien et elle m'a apaisée durant ma lecture. Jane est une jeune fille réfléchie, intelligente, calme, débordant d'une gentillesse sans fin. Je me suis identifiée à elle car je suis un peu comme elle.

○ Heureusement pour moi, le reste du roman est très facile à lire et le texte est accessible, alors que je pensais galérer niveau vocabulaire pour cette lecture. Bien sûr, il faut quand même avoir du vocabulaire, mais après 8 ans de lectures et de cours de français, je suis parvenue à trouver le vocabulaire facile ^^

Lizzie est ma personnage préférée. Elle est tellement attachante! J'ai adoré la suivre dans toutes ses aventures. Son sérieux et sa générosité m'a conquise. Je suis bien loin des héroïnes écervelées de la fantastique ( je ne critique pas un livre particulier hein ^^)

○ Dans cette histoire, il y a de nombreux retournements de situations. L'histoire est addictive, de par cette histoire d'amour passionnante et par l'action qui subsiste. C'est une histoire dont on ne se lasse pas et on a toujours hâte de lire la suite. Bien sûr, il faut persévérer.

○ Parlons maintenant de Mr Darcy, on ne sait d'ailleurs pas son prénom. Breef. Mr Dracy est orgueilleux et froid au premier abord, mais il ne faut pas s'arrêter là ;) Tout le long du roman, on le voit quitter sa coquille pour ensuite changer complètement. Mr Darcy est un personnage phare de l'histoire et il est lié à toutes les péripéties de cette histoire.

○ Mais ce roman est bien plus qu'un simple classique, c'est un livre magique! Le contenu  du roman est à tomber par terre! C’est tellement passionnant, tellement troublant! Il se passe quantité de choses dans ce roman et on a l'impression de rêver ^^

Mais toutes ces péripéties tournent autour de l'amour de Lizzie et de Mr Darcy. Il y a forcément un lien dans chaque aventure. La magie de l'auteur m'a fait aimée chaque ligne du roman. On est comme envoûté, charmé par cette magie datant du 19° siècle.

Le style de l'auteur est très agréable. Je m’attendais à  galérer pour le vocabulaire, mais il est accessible. La plume de l'auteur est magique, elle nous fait aimer chaque ligne de cette histoire. C'est une auteure que je ne suis pas près d'oublier et soyez sûr que je lirai ses autres romans.

○ Pour finir cette chronique, je vais parler des insupportables Kitty et Lydia, les deux petites sœurs de Lizzie. Finalement, je les ai bien aimée : elle m'ont fait rire. Mais il y a des moments où j'étais presque en colère contre elle, surtout contre Lydia qui va faire une grosse bêtise :p Mais finalement, elles sont attachantes, quoique insupportables ;)


Pour conclure, après un début très difficile, la magie de Jane Austen a opéré sur moi. Je me suis tout de suite attachée à Jane et à Lizzie. Mr Darcy change tout le long du roman et finalement, il est très attachant. Le roman est juste à tomber, des péripéties toujours plus passionnantes, des personnages attachants... Ce roman est hyper addictif. C'était une joie de découvrir la société du 19° siècle. Mais je déconseille les versions abrégées, on risque de passer à côté.

Ma note: 19/20

dimanche 28 septembre 2014

Les tags de Marich | Tag livresque

.

Voici un tag qui ne se rapporte pas à l'automne, où à Haloween, où aux feuilles mortes qui tombent. C'st un Tag 100% livresque où parle de habitudes livresque. Voici 20 questions qui vous permettront de me découvrir un peu plus...

1. Es-tu une acheteuse compulsive de livres ?

Non, pas vraiment. C'est vrai que je n'ai que 13 ans, donc pas d'argent pour s'acheter des livres. Mais je pense que dans quelques années, quand j'aurais un salaire, j'en achèterai des dizaines et des dizaines. J'emprunte beaucoup aux jumelles ainsi qu'à la médiathèque. J'ai des nouveaux livres à mon anniversaire ( 26 novembre ) et à Noël. Donc le reste de l'année, j'ai rarement d'autres livres.

2. À quelle fréquence achètes-tu des livres ?


 On va dire 2 fois par ans ^^' ( Oui, je suis malheureuse mais j'ai quand même une grosse PAL )

3. As-tu une librairie favorite ? 

Vu que je vis dans un trou pommé sans librairie, eh bien non.

4. Fais-tu tes achats livresques seule ou accompagnée ?

Eh bien seule, vu que ma petite famille n'aime pas lire

5. Librairie ou achats sur le net ? 

Par dépit, ce sont des achats sur le net. Mais sinon je préfère largement aller dans une librairie mais c'est pas la porte à côté.

6. Vers quels types de livres te tournes-tu en premier ? 

Je me tourne vers le Young Adult, la Fantastique/ Fantasy et la dystopie. C'est aussi la jeunesse et les thriller ^^' Ça en fait beaucoup, mais je lis beaucoup plus de Young Adult.

7. Préfères-tu les livres neufs, d’occasion ou les deux ? 

J'aime bien les deux. Le livre neuf parce que c’est une odeur que j'adore, il est en parfait état. Mais j'aime aussi les livres d'occasion, pas à cause de leur prix mais à cause de l'histoire du livre. Il est un peu abîmé certes, mais le livre a une histoire, il a " vécu". Je ne sais pas comment expliquer en fait ^^ Mais je pense que vous avez compris.

8. Qu’aimes-tu dans le shopping livresque ? 

Je pense que c'est découvrir des livres. C'est vrai qu'on a tendance à fouiner un peu partout pour trouver des nouveaux livres, ceux qu'on aurait pas vraiment pensé mais qui nous correspondent. Il m'arrive d'en choisir au hasard, pour mon anniversaire, après c’est surprise! :p

9. Te fixes-tu une limite d’achat par mois ? 



10. À combien s’élève ta PAL ? Et ta wish-list ? 

Ma PAL s'élève à 150 livres et plus, je n'ai pas compté. Oui, est bizarre, mais il y a beaucoup de lvires qu'on m'a donné qui se sont accumulé. J'ai beaucoup de livres jeunesse mais aussi des livres pour adultes ( par de l'érotique hein ^^ juste du contemporain). Pour ma wish, je sais vraiment pas. Ya celle de Livraddict celle qui est dans ma tête... Bref, je sais vraiment pas, peut être 200.

11. Cite 3 livres que tu veux TOUT DE SUITE ! 

ELEANOR & PARK
LA SUITE D'INSAISISSABLE
LA SUITE DE NIGHT SCHOOL

12. Pré-commandes-tu tes livres ? 
Non. (ça, c'est d'la réponse)

13. Pourquoi un tel pseudo / nom de blog ? 

Parce que on s'évade en lisant un livre, on découvre un autre monde, une autre vie. On oublie complètement nos problèmes et on plonge dans un univers génial.

14. Parle-nous de ton prof préféré. 
Il s'agit de ma prof d'histoire géo actuelle qui est super méga géniale. Elle a des super méthode, elle s'est presque battue ( façon de parler bien sûr) l'année dernière pour qu'on apsse un oral blanc dans les meilleures conditions possibles. Elle est juste géniale.

15. Parle-nous de ton premier concert.
J'ai jamais été à un concert ^^' Je suis une looseuse :p

16. Quel est ton endroit préféré au monde ? 
La baie des naufragés à Plogoff en Bretagne, c’est magique la nuit. Ou toutes les côtes bretonnes, c’est magnifique là-bas .

17. Un endroit que tu aimerais visiter ? 
Le château de Versailles.

18. Parle-nous de quelque chose qui te rend complètement folle en ce moment : 
Mon sujet d'Arts Plastiques, il est très nul ^^'

19. Si tu pouvais posséder instantanément quelque chose, rien qu’en claquant des doigts, qu’est-ce que ce serait ? 

Environ 10 millions d'euros :p Ça me plairai bien ^^

20. Qui tagues-tu ?

Je tague Marinette du blog Les lectures de Marinette ;)

Les tags de Julie | Autumn Book Tag



J'ai décidé de faire ce tag pour fêter le retour de l'automne, les arbres flamboyants, les feux crépitants... Mais cette saison ne détrônera jamais l'hiver, qui, pour moi, est la meilleure saison pour lire. Mais bon, nous sommes là pour parler de l'automne. Julie a voulu refaire ce tag, donc le voici ;)

1. Quelle est la chose que tu préfères à l'automne ?

Je n’aime pas vraiment l’automne parce qu’il fait super froid, mais je dirais les feuilles des arbres, elles sont superbes à cette époque.

2. Quel est le livre dans ta bibliothèque qui te rappelle que tu vas rentrer à l'école ?

Hum… Je dirais « Voyage au centre de la terre », de Jules Verne, même si j’avais adoré ce livre.

















3. Trouve un livre dans ta bibliothèque qui soit lié à l'automne par sa couverture

Ouah, elle est trop dur cette question ! C’est un peu de la triche parce que c’est de la fantasy, mais la couleur me rappelle trop l’automne : il s’agit du tome 2 de « Fedeylins » de Nadia Coste, qui est une série très peu connue, malheureusement, parce qu’elle est géniale.
















4. Quelle est ton histoire d'horreur/Halloween favorite ?

Comme Marich : « Carrie » de Stephen King. Une vraie bombe ce livre.


5. Quel est ton film d'horreur préféré ?

Je n’ai vu que deux films d’horreur : Shining, dans le cadre de l’HDA en troisième, et « Le cavalier sans tête », en anglais et pas en entier en quatrième. Je dirais donc Shining, même si ce n’est pas un coup de cœur.

6. Quel est le livre que tu as le plus hâte de lire cet automne ?

Le tome 9 des Vampires de Chicago (Chloe Neil) sans aucune hésitation !

7. Quel sortie de film attends-tu le plus cet automne ?

Si je reste ♥ Même s’il ne passera sûrement pas au cinéma de chez moi… Sinon en DVD, toujours comme Marich, Rouge Rubis, que j’aimerais trop voir et lire.


8. Montres les 3 livres que tu penses réussir à lire cet automne ?

C’est de la triche pour « L’Homme qui rit », puisque je l’ai déjà commencé, mais je n’ai plus du tout le temps de lire…



samedi 27 septembre 2014

Parlons Musique { 7 } By Emilie ♦ Nemo de Nightwish



Bonjour à tous ! Bienvenue dans ce nouveau rendez-vous hebdomadaire qui se déroulera tous les samedis. Le principe ? Parler de musique, tout simplement ! Chacune notre tour, Julie, Emilie, et moi, nous vous ferons découvrir une musique, un chanteur, ou un groupe que nous adorons. 

Coucou ! Aujourd’hui, c’est Émilie qui vous parle. Et je vais vous présenter une musique que je connais depuis quelques mois : Nemo, de Nightwish (2004).


Présentation :

Nightwish est un groupe de metal symphonique finlandais, formé en 1997, et qui a connu beaucoup de succès à la fin des années 1990. Il est très connu dans ce genre de musique ; c’est une référence.
De nombreux albums sont sortis : Angels Fall First (en 1997), Oceanborn (en 1998), Wishmaster (en 2000), Century Child (en 2002), Once (en 2004), Dark Passion Play (en 2007) et enfin Imaginaerum (en 2011).
Nightiwsh a connu beaucoup de changements de membres, mais le plus « historique » a été la séparation du groupe d’avec Tarja Turunen, chanteuse à la voix d’opéra, qui est restée de 1997 à 2005. Elle n’a été remplacée qu’en 2007 par Annette Olzon, qui quitte le groupe en 2011. Vient alors Floor Jansen en 2012, toujours présente actuellement.


Paroles :

This is me for forever
One of the lost ones
The one without a name
Without an honest heart
as compass

This is me for forever
One without a name
These lines the last endeavor
To find the missing lifeline

Oh how I wish
For soothing rain
All I wish is to dream again
My loving heart
Lost in the dark
For hope I'd give my everything

My flower, withered between
The pages 2 and 3
The once and forever bloom
gone with my sins

Walk the dark path
Sleep with angels
Call the past for help
Touch me with your love
And reveal to me my true name

Oh how I wish
For soothing rain
All I wish is to dream again
My loving heart
Lost in the dark
For hope I'd give my everything
Oh, how I wish
For soothing rain
Oh how I wish to dream again
Once and for all
And all for once
Nemo my name forevermore

Nemo sailing home
Nemo letting go

Oh how I wish
For soothing rain
All I wish is to dream again
My loving heart
Lost in the dark
For hope I'd give my everything
Oh, how I wish
For soothing rain
Oh how I wish to dream again
Once and for all
And all for once
Nemo my name forevermore

My name forevermore....

Et la traduction

Voici ce que je serai à jamais
Une des personnes perdues
Une personne sans nom
Sans même un cœur honnête pour boussole

Voilà ce que je serai à jamais
Une personne sans nom
Ces lignes sont le dernier effort
Pour retrouver la ligne de vie manquante

Oh comme je voudrais
Que tombe une pluie apaisante
Tout ce dont je rêve c’est de pouvoir rêver à nouveau
Mon cœur aimant
Perdu dans le noir
Je donnerais tout pour un peu d’espoir
Oh comme je voudrais
Que tombe une pluie apaisante
Tout ce dont je rêve c’est de pouvoir rêver à nouveau
Une fois pour toutes
Et tout pour qu’une seule fois
Nemo soit mon nom pour toujours et à jamais

Ma fleur, fanée entre
Les pages 2 et 3
Pour cette fois et pour toujours les éclosions ont disparu avec mes péchés

Marche sur le sombre chemin
Dors avec les anges
Appelle le passé à l’aide
Touche avec ton amour
Et révèle moi mon vrai nom

Oh comme je voudrais
Que tombe une pluie apaisante
Tout ce dont je rêve c’est de pouvoir rêver à nouveau
Mon cœur aimant
Perdu dans le noir
Je donnerais tout pour un peu d’espoir
Oh comme je voudrais
Que tombe une pluie apaisante
Tout ce dont je rêve c’est de pouvoir rêver à nouveau
Une fois pour toutes
Et tout pour qu’une seule fois
Nemo soit mon nom pour toujours et à jamais

Nemo fait voile vers chez lui
Nemo abandonnant tout

Oh comme je voudrais
Que tombe une pluie apaisante
Tout ce dont je rêve c’est de pouvoir rêver à nouveau
Mon cœur aimant
Perdu dans le noir
Je donnerais tout pour un peu d’espoir
Oh comme je voudrais
Que tombe une pluie apaisante
Tout ce dont je rêve c’est de pouvoir rêver à nouveau
Une fois pour toutes
Et tout pour qu’une seule fois
Nemo soit mon nom pour toujours et à jamais


Avis :

Nightwish est un groupe que j’ai découvert grâce à une amie, mais c’est ma sœur, Julie, qui a trouvé la musique dont je vais vous parler : Nemo.
Je commençais à réécouter du Evanescence, groupe dont je vous ai déjà parlé, donc quand l’amie en question m’a dit que c’était du metal symphonique, je me suis dit : « Pourquoi pas ? ». Eh bien, je ne suis pas déçue !
D’abord, j’adore le début au piano, puis la guitare et la basse qui arrivent quelques secondes après. Certains peuvent ne pas aimer, mais moi, je suis fan. Ça me fait penser à Evanescence, Amy Lee faisant la même chose à chaque début de chanson.
Or, lorsque la chanteuse, Tarja Turunen, a commencé à chanter, j’ai bien vu que ce n’était pas comme Evanescence. Elle a une voix de fou ! Ça va très bien avec la musique, et ça a un côté décalé que j’adore. Les paroles sont très bien aussi, étranges et mystérieuses, comme le clip (que je n’ai toujours pas compris…).
Il n’y a aucun point négatif à Nemo. Les autres membres sont aussi des pros : la basse est géniale tout le long de la musique. En un mot : j’adore !
Voilà voilà ! C’est un genre de musique très particulier, et s’il y en a qui n’aiment pas, je comprendrai parfaitement.

More
Amaranth, chanson plutôt connue de Nightwish (la vidéo n’est pas géniale) :


Pour en savoir plus, le site officiel du groupe (en anglais, mais possibilité de traduire en français) : http://nightwish.com/en/

vendredi 26 septembre 2014

Les écrits d'Emilie { 2 } Brisée

Brisée.


Le vent souffle dans mes cheveux, les faisant fouetter mon visage. En-dessous de moi, la mer. Je m’assois sur le rebord de la falaise, les jambes dans le vide. Il suffirait d’une légère poussée, et ce serait la mort. Les vagues sont agitées ; je n’aurais qu’à me laisser couler. Ce serait tellement plus simple.
Cependant, il faut encore que j’attende.
Il fait beau, aujourd’hui. Le soleil caresse ma peau, mais je ne sais plus ce qu’est la chaleur. Je ne comprends plus le sens du mot « vivre », ni celui du mot « espoir ».
Le vide m’attire irrésistiblement, pourtant je résiste et sors une feuille de papier ainsi qu’un stylo de ma poche. Mes cuisses sont mon seul support, mais ce sera amplement suffisant. Il faut juste que j’écrive.

  Jonathan,
  Aujourd’hui, ça fait deux mois. Déjà deux mois. Le temps passe vite, n’est-ce pas ?
  J’aimerais tellement que tu sois là, avec moi. J’aimerais tellement que tu ne sois pas parti. J’aimerais tellement de choses…
  Je ne supporte plus leurs regards. Dès que je vais quelque part, ils m’observent avec compassion et se taisent. Ils ne comprennent pas. Ils ne comprennent jamais.
  Pourquoi ne suis-je pas partie avec toi ? Pourquoi suis-je restée ici, seule et perdue ? Je l’ignore. Mais ce que je sais, c’est que je donnerais n’importe quoi pour être avec toi.
  Pourquoi a-t-il fallu que tu quittes ce monde ? Moi, je n’ai eu que quelques fractures : une jambe cassée, quelques côtes enfoncées, quelques égratignures. Un cœur brisé. La douleur physique est forte, mais pas autant que la douleur morale. 
  Je pense tout le temps à toi. Tout le temps. Tu ne quittes plus mes pensées, et dès que je vois tes amis ou ta famille, je ne peux pas m’empêcher de pleurer. Je suis trop faible, je sais. Mais c’est plus fort que moi. C’est tellement plus fort que moi.
  Je ne supporte plus cette vie triste et monotone qu’est devenue la mienne. Je suis incapable de faire quoi que ce soit. Incapable de faire mon deuil, incapable d’appliquer les conseils de mon psy, incapable de parler à qui que ce soit d’autre que toi. Je viens te voir dès que je peux, et je reste devant ce qui reste de toi sans bouger pendant des heures. 
  Tu dois me trouver pitoyable, à parler toute seule devant ta tombe. Je me demande toujours si tu m’écoutes, de là où tu es maintenant. Peut-être que oui. Peut-être que non. De toute façon, quelle importance ? Tout ce que je trouve à te raconter, ce sont de vieux souvenirs. Toujours les mêmes. Notre rencontre, il y a dix ans, quand nous avions quinze ans. Notre premier baiser. Notre première dispute. Notre première Saint-Valentin. La première fois que j’ai dormi dans le même lit que toi.
  Tout ça, c’est du passé, mais j’ai l’impression que c’était hier. Oui, je sais, c’est idiot. 
  Je n’en peux plus. Ne plus te voir, ne plus entendre ta voix, ne plus te toucher, ne plus me blottir contre toi, je ne peux pas le supporter. C’est trop pour moi. Je suis sûre que tu me dirais de m’accrocher, de refaire ma vie, mais je ne peux pas. 
  Je t’aimais, je t’aime, et je t’aimerai toujours. Sans toi, je ne suis rien. 
  Tu sais ce qu’il me reste de toi ? Des vêtements et des photos. Des objets tout simples. Mais ils représentent tout pour moi. 
  Je dois te paraître idiote, avec mes propos d’amoureuse transie. Ne me juge pas trop durement, d’accord ? Je ne suis pas aussi forte que toi.
  Depuis ce qui nous est arrivé, je ne suis plus montée dans une voiture. J’ai trop peur que ma vie ne bascule à nouveau. J’ai trop peur de faire une connerie et de tout foutre en l’air.
  Tu ne peux pas imaginer combien de fois j’ai pensé à me suicider. J’ai tellement envie de te rejoindre, Jonathan. Tellement envie de quitter ce monde et mes tourments. Mais je ne le fais pas, parce que je sais que tu ne le voudrais pas.
  Pourtant, il y a des jours comme aujourd’hui où la tentation est si forte que je viens sur la falaise, tout près du bord, prête à franchir le point de non-retour. Tu te souviens quand nous nous sommes embrassés ici, il n’y a pas si longtemps ? Tu me répétais que tu me rattraperais toujours si je tomberais.
  Je tombe depuis deux mois, et il n’y a plus personne pour me rattraper.
  Mais ne t’inquiète pas, je ne me laisserai pas tomber dans le vide. Il faut que je reste, au moins pour toi. Je suis peut-être faible, brisée, et pitoyable, mais pas lâche. 
  Je t’aime.
  À bientôt, Jonathan.

Myra

  Je pose le stylo à côté de moi, sur l’herbe fraîche, puis relis les lignes que j’ai écrites. Une larme silencieuse roule sur ma joue ; je l’essuie rageusement. Il ne faut pas que je pleure. Je dois penser à Jonathan, à ce qu’il dirait s’il me voyait dans cet état. Je ne veux pas le décevoir.
  Je commence à plier la feuille avec des gestes mécaniques, jusqu’à former un avion en papier. Je le tiens longtemps dans ma main, indécise : pourquoi ai-je fait cela ? C’est stupide. Il ne lira jamais ma lettre. Il ne saura jamais ce que je lui ai dit.
  Pourtant, j’ai besoin de le faire. Après tout, le psy ne m’a-t-il pas dit que je devais essayer de réaliser des choses qui m’apaiseraient ? C’est le moment ou jamais.
  Alors je me traîne jusqu’à mes béquilles, me lève difficilement en faisant attention de ne pas froisser mon petit origami, avant de revenir clopin-clopant au bord de la falaise. Là, je m’appuie sur une des béquilles, redresse la tête, serre l’avion dans ma main, puis le lance le plus fort possible en direction du ciel. Balloté par le vent, il décrit plusieurs rotations, zigzaguant au-dessus de l’eau. Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse de mon champ de vision. Ensuite, je me rassois, et je contemple les vagues, pensant encore à mon Jonathan.

  Il y en a qui lancent des bouteilles à la mer. Moi, je préfère les avions en papier : peut-être que personne ne le trouvera jamais, mais au moins il ira vers le ciel, et non vers le fond.


Le vendredi, on écrit { 12 } [ Révélée • Chapitre 4 • Partie 5 ]



Bienvenue dans mon nouveau rendez-vous du vendredi :" le vendredi, on écrit". Le principe est simple, c'est souvent le vendredi que je publie des textes, donc ce rendez vous sert à poster mes écrits ♥ Donc j'ai personnalisé ce rendez-vous où je publierai ma nouvelle fiction: Révélée.
Aujourd'hui, je vais vous présenter la cinquième partie du chapitre 4 ♥
Plagiat Interdit!

Chapitre 4

Partie 5

Morte de fatigue, je murmurai : «  Sybille ».
Puis tout fut noir.

***

Cet espèce de garde ne voulait pas me laisser passer. Della était partie depuis une heure , mais je ne pouvais m'empêcher d'angoisser. Il était plutôt jeune, avec des cheveux blonds cendrés. Son copain était parti chercher quelque chose, en marmonnant un nom obscène. Le blond avait déjà reluqué ma fille, elle n'était pas assez stressée comme ça ! Il allait bientôt être inscrit dans ma liste de personnes à tuer … si ce n'est pas déjà fait. Il y a quelques minutes déjà, j'ai ressenti une profonde douleur, j'ai tout de suite compris que Della avait un problème.
– Maintenant, laissez-moi passer ! Ordonnai-je au garde qui me contemplait avec un sourire insolent.
– Je vous l'ai dis, madame, vous ne pouvez pas ! Vous devez laisser votre fille en paix, siffla-t-il.
– Non ! Pas question ! Laissez-moi entrer ! Ma fille a un problème, persistai-je.
Il ricana.
– Comment vous le savez ? Vous êtes voyante ?
– Exactement, sifflai-je.
J'en avais plus qu'assez de lui. Dès que j'eus fini de parler, j'attrapai son bras et lui envoyai une dose d'électricité. Il s'écroula aussitôt, sans un bruit, assommé pour plusieurs heures.
Je me précipitai à l'intérieur, tandis que plusieurs personnes accouraient à l'entrée pour soigner le blessé. Un sourire apparut sur mon visage. Le hall était bondé. Des gens, que je bousculai, me lançaient des regards outrés. Je les ignorai et je cherchai Stéphane parmi la foule. Mais elle était si abondante que ma tâche fut très difficile. Je m'arrêtai, le souffle court. Je regardai désespérément dans tous les sens, dans l'espoir de l'apercevoir. Mais tous les visages que je distinguai étaient tous inconnus, à mon grand dam.
Mes cheveux étaient plaqués contre ma nuque et mes mains étaient moites. Ma course effrénée n'avait pas arrangé mon angoisse. Apercevant des sièges contre les murs, je me faufilai parmi la foule pour les atteindre, et faire une petite pause.
Je m'avachis sur le fauteuil en soie bleu marine, en étudiant tout de même la foule.
J'entendis soudain des petites foulées à ma droite. Je tournai la tête pour voir de qui il s'agissait. C'était un homme d'une quarantaine d'années, habillé avec des vêtements haute-couture. Il était très grand et avait un corps athlétique. Ses yeux bleus brillaient d'intelligence et ses longs cheveux bruns étaient sagement coiffés en arrière. Il s'avança vers moi, l'air grave. Je me redressai et je le questionnai du regard.
– Madame Evens ?
– Oui, c'est bien moi, répondis-je.
Ses yeux m'inspirait confiance, je décidai donc d'abaisser mes défenses mentales qui consumaient mon énergie.

©

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...